Le public casablancais a rendez-vous jusqu'à demain, vendredi, avec la neuvième édition du festival Ramadaniat Al-Baida. Organisé par l'arrondissement Sidi Belyout en partenariat avec le conseil de la ville, cet événement, devenu désormais annuel, a pour objectif d'animer les zones où se déroulent ses actes et de créer une dynamique et une animation culturelle et artistique. Des pièces de théâtre, des spectacles musicaux, des activités sportives et sociales sont programmés durant cette édition, organisée dans divers espaces tels que le Complexe culturel de Sidi Belyout et l'École supérieure des beaux arts.Ouvrant le bal vendredi 11 juillet par une soirée dédiée à la musique andalouse et au Malhoun, ainsi qu'un défilé de mode de créations traditionnelles, le festival a permis à beaucoup de visiteurs d'apprécier le talent des chanteurs qui ont interprété un patrimoine artistique séculaire. Le public a ainsi profité des chants religieux présentés par des groupes locaux. En programmant le chant des louanges du Prophète, les organisateurs ont mis en avant une tradition artistique très convoitée en ce mois sacré.Pour le deuxième jour des festivités, l'École supérieure des beaux arts a accueilli un salon de calligraphie arabe, organisé en partenariat avec l'Association Bassamat des beaux arts. Les activités sportives n'étaient pas en reste, puisque durant la même journée, deux compétitions d'arts martiaux ont été programmées, au plus grand bonheur des jeunes sportifs. Toujours sous le signe de la spiritualité, l'arrondissement Sidi Belyout a abrité une compétition de psalmodie du Coran, permettant aux visiteurs de célébrer la tradition de récitation du Livre Saint durant le mois de Ramadan. Le public casablancais a aussi eu droit aux pièces de théâtre, puisque lundi la troupe «Masrah Arklan» s'est reproduite sur la scène du complexe Sidi Belyout, avec une pièce dédiée aux enfants.Le Festival Ramadaniat Al-Baida promet un mariage surprenant entre la musique et les autres arts comme la poésie.

Ainsi, la soirée du mardi a été consacrée à des récitals de poésie, avec la participation de plusieurs poètes marocains.En parallèle, plusieurs ateliers ont été organisés dans des domaines différents, tels que l'art plastique ou les techniques du son et de l'éclairage au théâtre, ou encore la projection de longs métrages. Les habitants de l'arrondissement et les Casablancais à la recherche de lieux de divertissement ont

pu et peuvent toujours se distraire le temps de ce festival dont la clôture est dans deux jours, afin d'aller à la rencontre d'artistes ayant affûté leurs armes sur la scène nationale.Une riche programmation culturelleLes activités artistiques et culturelles de Sidi Belyout se suivent et ne se ressemblent pas. L'arrondissement a vibré durant le mois de mai sur les rythmes de la cinquième édition du festival «Printemps de Sidi Belyout». L'événement a été organisé par le conseil dudit arrondissement en partenariat avec le conseil communal de la ville de Casablanca. Soucieux d'offrir une image dynamique de l'animation culturelle dans cette partie de la métropole, l'arrondissement multiplie les évènements et les rencontres avec le public. Plusieurs autres activités sportives et sociales sont aussi programmées tout au long de l'année.