«Le rôle de la société civile dans la lutte contre la criminalité» était le thème d'une rencontre de communication organisée, jeudi, à la préfecture de Ben M'sick, en présence de Najat Zarrouk, gouverneure de la préfecture de Ben M'Sick, des membres de la DGSN, des agents des forces auxiliaires, ainsi que de plusieurs représentants d'associations de la société civile. La rencontre intervient en application des Hautes Instructions royales, visant à instaurer une parfaite coordination entre différents services sécuritaires dans le but de faire face aux phénomènes criminels qui menacent la sécurité et la quiétude des citoyens.Soulignant l'important rôle de la société civile dans la mise en place d'une véritable interaction avec la population, notamment en matière de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, de maintien, de préservation de la sécurité, les organisateurs de la rencontre ont appelé les acteurs de la société civile à contribuer effectivement, aux côtés des forces de sécurité, au renforcement des différentes approches visant à lutter contre les comportements criminels et à renforcer la confiance et le sentiment de sécurité chez les habitants des quartiers de ladite préfecture.Pour leur part, les acteurs associatifs, qui ont assisté à la rencontre, ont évoqué les problématiques liées à la croissance du phénomène de la criminalité et de la consommation des drogues au niveau de leurs quartiers. Ils ont également mis en avant la nécessité de lutter contre le trafic de drogue surtout dans les écoles, à travers, notamment, l'éradication des points de vente de psychotropes, de drogues et d'alcool, outre l'organisation de campagnes de sensibilisation. Après avoir salué le rôle des forces de sécurité dans la lutte contre la criminalité et le trafic de drogue, ils ont jugé nécessaire le renforcement des mesures d'accompagnement de nature à contribuer à assurer la sécurité, en appelant les forces de sécurité à interagir suite aux plaintes des citoyens marocains, le renforcement de l'éclairage public, l'ébranchage des arbres bordant les avenues de la ville et l'organisation de la profession de gardien de nuit.