Les trois premières têtes d'affiche sont le Camerounais Richard Bona, l'Américaine Melody Gardot et l'artiste Serbo-croate Goran Bregovic.

La ville de Casablanca abritera la 11ème édition de Jazzablanca, du 16 au 24 avril à la grande Scène Anfa qui accueillera, comme chaque année, des stars internationales du Jazz et de la Pop music.

Ce festival de Jazz, qui s'est fait tranquillement une place à l'ombre des tours de la capitale économique, a dévoilé ces trois premières têtes d'affiche, à savoir le Camerounais Richard Bona, l'Américaine Melody Gardot et l'artiste Serbo-croate Goran Bregovic, apprend-on lundi auprès des organisateurs.

Le dimanche 17 avril, Jazzablanca présentera le bassiste virtuose camerounais, Richard Bona. Surnommé par ses fans The African Sting, l'auteur-compositeur-interprète propose un élégant jazz-rock et des mélodies issues de son Cameroun natal.

Pour le mardi 19 avril, la scène Anfa accueillera une artiste qui avait ébloui le public du festival en 2013, en l'occurrence Melody Gardot. L'américaine à la voix de velours sera de retour cette année pour présenter son nouvel album Currencyof Man.

Le mercredi 20 avril, Goran Bregovic déposera ses valises et celles de son orchestre à Jazzablanca. Musicien issu de l'ancienne Yougoslavie, Goran Bregovic est l'un des plus grands compositeurs européens. Bregovic livrera une performance généreuse et festive sur un mélange de musique tzigane et sonorités du monde.