Finalement, Derb Ghallef aura sa salle couverte de sport. En effet, un projet en ce sens a fait l'objet d'un examen au conseil de la région avant son adoption à l'unanimité. Le projet s'inscrit dans le cadre d'un accord de partenariat entre le ministère de la Jeunesse et des sports, la région du Grand Casablanca et le comité provincial de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) relevant de la préfecture d'arrondissements Casa-Anfa.Dans le concret, le projet verra le jour à la Maison de la jeunesse de Derb Ghallef. Celle-ci abrite, actuellement, les locaux et le siège du club légendaire La Rabita, dont un terrain de handball bâti en dur. La durée des travaux de reconversion de cet espace est estimée à 18 mois, pour un montant de 12 MDH, répartis entre la région du Grand Casablanca (8 MDH), le ministère de la Jeunesse et des sports (3,5 MDH) et le comité provincial de l'INDH (500.000 DH).«Ledit accord s'inscrit dans le cadre de la lutte contre l'exclusion sociale en milieu urbain menée par l'INDH. Il vise à définir les conditions et les règlements régissant le partenariat entre les différents intervenants», explique-t-on au conseil de la région. Quant au projet en soi, il est question de construire la salle couverte, de la pourvoir en différents équipements et en ressources humaines pour en assurer la gestion, ainsi que son branchement aux réseaux d'eau, d'électricité et d'assainissement.

Il est à souligner que le projet ne date pas d'hier. L'espace de La Rabita devait être transformé en salle couverte à l'occasion des Jeux méditerranéens abrités par la métropole en 1983. Projet qui fut avorté face à la frustration des handballeurs de Derb Ghallef, qui n'ont eu de cesse d'attirer l'attention des autorités locales sur la nécessité de doter le quartier d'une salle couverte, ne serait-ce qu'en reconnaissance pour les performances de La Rabita.