La 7e édition du Festival international du film documentaire de Khouribga (Fifdok), initiée par l'Association éponyme du 23 au 26 décembre, rendra hommage au cinéma britannique en tant qu'invité d'honneur.

Neuf films seront en lice pour les prix de cette édition sur 78 sélectionnés par un jury ayant «pris en considération des critères de la qualité audio-visuelle, de la profondeur du thème et de l'esthétique», indique un communiqué des organisateurs.

Ces films seront départagés par un jury composé d'Ahmed Aârab, chercheur à la Faculté des sciences et techniques de Tanger et réalisateur de films documentaires, Karima Yahyaoui, écrivaine et chercheuse à l'Ecole supérieure Roi Fahd de traduction de Tanger et de Mustapha Soufi, journaliste.

Les films en compétition sont des œuvres de réalisateurs représentant l'Angleterre, l'Iran, Norvège-Palestine, Tunisie, Qatar, Liban et Arabie Saoudite.

Le Maroc sera représenté par «Versets artistiques» de Hakim Kabbani et «On ne chante plus» de Khalid Brahimi.

Organisée par l'Office chérifien des phosphates, le Centre cinématographique marocain, la Commune urbaine de Khouribga et d'autres partenaires, cette édition sera ponctuée par une série d'activités artistiques et culturelles.