L’École nationale de commerce et de gestion de Tanger (ENCGT) a organisé, lundi dernier, une conférence animée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, le professeur Lahcen Daoudi, autour du thème «Les fondements des banques islamiques». Les objectifs principaux de cette rencontre étaient de sensibiliser les étudiants à la finance islamique et de regrouper plusieurs acteurs de la région autour de cette thématique.

Le ministre a rappelé qu’entre 2003 et 2013, les avoirs des banques islamiques avaient été multipliés par 9, soit une progression de 16%. Il a mis l’accent sur les points positifs des banques islamiques considérées comme des banques participatives, estimant qu’au Maroc, elles devraient procurer entre 0,5 à 1% de PIB par an. En marge de cette rencontre, une convention de partenariat a été signée entre l’ENCGT et l’Association marocaine d’économie islamique, partenaire de l’événement.