Situé sur l'axe routier Tanger-Rabat, le nouveau site adopte les normes mondiales de design établies par Mercedes-Benz.

Après Casablanca et Rabat (inaugurée en fin 2012), Auto Nejma a ouvert officiellement, la semaine dernière, sa troisième succursale pour la distribution des marques Mercedes-Benz (véhicules particuliers, utilitaires et poids lourds), SsangYong et Mahindra. Cette fois, l’importateur a choisi la ville de Tanger, vu le grand potentiel commercial de la région du nord (le cinquième après Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir), «avant de s’attaquer à d’autres villes, notamment Marrakech dont la succursale sera inaugurée prochainement», indique un responsable d’Auto Nejma.

L’inauguration du nouveau site, qui comprend un showroom et un centre d’expertise, a été officialisée par une soirée où plusieurs responsables d’Auto Nejma et de Mercedes-Benz ont été présents. Ces derniers n’ont pas oublié de rappeler la relation historique solide qui lie les deux partenaires. Selon Mohamed Amal Guedira, directeur général d’Auto Nejma, cette nouvelle succursale s’inscrit dans une stratégie de développement des activités d’Auto Nejma au Maroc. «C’est une preuve de l’importance que la belle ville de Tanger représente à nos yeux et de la nécessité de nous rapprocher toujours plus de nos clients et amis». Situé sur l’axe routier Tanger-Rabat, le nouveau site adopte les normes mondiales de design établies par Mercedes-Benz.

Quelque 50 collaborateurs qualifiés font vivre ce nouvel espace automobile moderne et fonctionnelle qui s’étend sur plus de 10.000 m².

Les showrooms pour les véhicules particuliers et utilitaires neufs s’étalent sur une superficie de 1.300 m². Un magasin de pièce de rechange et les ateliers mécanique et carrosserie occupent 2.200 m2, permettant une capacité de 40 entrées par jour.

Selon les responsables, l’investissement, qui s’élève à 60 millions de DH, «témoigne de l’importance qu’Auto Nejma accorde à la qualité de service que les habitants de Tanger et sa région sont en droit d’attendre des marques représentées».