Le Conseil de la ville de Casablanca a voté le 24 juillet la résiliation du contrat Casa-Park, gestionnaire des places de stationnement payant de la commune des Roches Noires. Malgré l'accord presque unanime des conseillers, ce sujet a suscité un vif débat au sein du conseil. «Casa-Park devra d'abord payer les redevances en retard», a crié l'un des élus. D'après une source bien informée au sein du Conseil de la ville, le gestionnaire délégué verse à la fin de chaque exercice les redevances de l'année et n'a aucun litige financier avec la Commune urbaine de Casablanca (CUC). «Le contrat de Casa-Park devait se terminer en juillet 2013, il a été prolongé jusqu'au mois de décembre de la même année. Ainsi, on a reçu le paiement de toute l'année dernière», explique une autre source. Néanmoins, il est à rappeler qu'une prolongation exceptionnelle a été accordée à Casa-Park jusqu'au mois de mars 2014 à cause du retard de l'appel d'offres relatif à cette concession.«La commune urbaine a déjà envoyé le 9 janvier et le 28 février 2013 des lettres d'information et de rappel à Casa-Park concernant la résiliation du contrat de gestion. Elle va procéder de la même manière pour réclamer les dus de l'exercice 2014», apprend-on auprès de la CUC. La même source ajoute que la commune urbaine a essayé en vain de renouveler le contrat d'exploitation des zones de stationnement à péage de la commune des Roches Noires avec le concessionnaire actuel : «On a voulu reconduire la concession de Casa-Park avec les mêmes conditions conclues avec Pag Parking, l'autre gestionnaire de stationnement payant à Casablanca, mais cette tentative n'a pas abouti. Aujourd'hui, on œuvre pour le lancement d'un appel d'offres afin de choisir un nouveau concessionnaire». Aucune date n'est encore fixée pour le lancement dudit appel d'offres.Une source proche du dossier affirme que les dispositions juridiques et financières de la nouvelle version du cahier des charges sont en cours d'approbation par la division des affaires économiques. Le nouvel appel d'offres pourrait être lancé dans les semaines à venir. Cette démarche permettrait de créer de nouvelles zones de stationnement à péage et de fait augmenter les recettes de la ville. Une source bien informée au sein du Conseil de la ville déclare que le nouveau cahier des charges de stationnement présente plusieurs avantages par rapport au précédent. Les automobilistes disposent de 15 minutes supplémentaires après l'expiration du temps de stationnement, la pose du sabot fera l'objet d'un constat par un agent de la police administrative. Rappelons également que le Conseil de la ville fixe le prix minimum de chaque place de stationnement à 1.300 DH par an. À partir de cette base, il choisira le nouveau concessionnaire.De maigres redevancesCasa-Park exploite les zones de stationnement payant à Roches Noires depuis 1993, selon un contrat de 5 ans renouvelable par tacite reconduction. Son contrat a été renouvelé deux fois. La société exerce depuis 2008 grâce à des prolongations accordées par la commune urbaine de Casablanca (CUC). Toutefois, les redevances versées par Casa-Park ne sont pas à la hauteur des attentes de la commune. En effet, cette filiale d'Altair-Holding versait au départ un montant annuel de 10.000 DH par horodateur. La redevance annuelle a été ensuite modifiée à 10% de son chiffre d'affaires, soit 55 DH par place. Mais ce montant est toujours insignifiant par rapport aux bénéfices que peut rapporter le stationnement payant à la CUC.