Le musée de l'ARM qui vise en premier lieu la sauvegarde du patrimoine militaire et faire connaître le patrimoine archéologique et historique national, compte une collection de plus de 1.000 pièces muséales variées.

Sur Hautes instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR), le Général de Corps d'Armée Bouchaib Arroub, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud, a présidé, vendredi à Meknès, la cérémonie d'ouverture du musée de l'académie royale militaire (ARM).

Au cours de cette cérémonie qui s'inscrit dans le cadre de la sortie de deux nouvelles promotions d'élèves officiers de l'ARM, à savoir la 89ème promotion d'élèves officiers et la 8-ème promotion du cycle spécial au titre de l'année 2014-2015, le président de la Commission Marocaine d'Histoire militaire (CMHM), le général Omar El Ouadoudi, a tenu à préciser que la réalisation de ce musée représente un rayonnement pour l'Académie et une plate-forme pour les visiteurs qui veulent découvrir les étapes phares de l'armée royale.

Ce musée, a-t-il poursuivi, s'inscrit dans le cadre de nombreux projets réalisés par le CMHM qui a été créée sur Hautes Instructions de feu S.M. Hassan II, le 22 octobre 1996, et instituée par le Dahir promulgué, le 3 mai 2000, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat Major Général des Forces Armées Royales.

Et de préciser que le musée de l'ARM de Meknès vient de réaffirmer ainsi la Haute sollicitude et l'intérêt profond que le Souverain accorde à l'histoire militaire, qui constitue une part importante de l'histoire du Royaume.

Pour M. El Ouadoudi, le musée de l'ARM qui vise en premier lieu la sauvegarde du patrimoine militaire et faire connaître le patrimoine archéologique et historique national, compte une collection de plus de 1.000 pièces muséales variées.

Et d'ajouter que la collection au sein du musée qui est à la fois riche et variée, représente dans l'ensemble une fourchette chronologique retraçant, à travers des thèmes, l'ère du sultan Moulay Ismail ainsi que les principales réalisations à caractère militaire conçues entre 1918 jusqu'au 1956.

Le musée comprend également certains repères historiques déterminants qui sont illustrés à travers une iconographie très sélective retraçant entre autres quelques événements historiques ainsi que le rôle de l'académie Royale Militaire depuis sa création.

La cérémonie s'est déroulée en présence notamment de M. Mohamed Kadiri, wali de la région de Meknès-Tafilalet, gouverneur de la préfecture de Meknès, et nombre d'officiers supérieurs et sous-officiers, ainsi que d'autres personnalités civiles et militaires.