Le ministère de la Santé en partenariat avec l'Association marocaine médicale de solidarité et l'Agence de développement des provinces du Sud a lancé samedi dernier une campagne médicale multidisciplinaire au profit de la population de Bouyzakarn, dans la province de Guelmim. Cette campagne de deux jours, organisée avec le soutien de la fondation «Phosboucraâ», s'inscrit dans le cadre de l'opération «Riâaya» lancée récemment par le ministère de la Santé pour renforcer la couverture médicale dans les zones rurales isolées et celles affectées par les dernières précipitations, et assurer les services de santé de base aux populations touchées par les dernières inondations. «Cette campagne globale et complète prévoit la réalisation de quelque 2.500 examens médicaux dans plusieurs spécialités, de 80 opérations chirurgicales de la cataracte et de 30 interventions de chirurgie générale», a indiqué Mustapha Benazzouz, président de l'Association marocaine médicale de solidarité, au lancement de la caravane. Et d’ajouter : «Cette caravane vise à apporter le soutien nécessaire aux populations affectées par les dernières inondations et à consolider les prestations médicales au niveau de cette région, en particulier dans ces conditions exceptionnelles».

Cette campagne a été encadrée par un staff médical composé de 23 médecins spécialisés dans la gynécologie, la dermatologie, l'ophtalmologie, la pédiatrie, la gastro-entérologie, la rhumatologie et la pneumologie, en plus de plusieurs infirmiers. Rappelons que le ministère de la Santé a mobilisé dans le cadre de l’opération Riâaya les ressources humaines et matérielles nécessaires pour assurer le succès de cette opération, notamment 763 équipes médicales, dont 124 médecins généralistes et 200 spécialistes, 20 pharmaciens, 314 infirmiers et 105 chauffeurs, outre 70 unités ambulatoires et 45 ambulances ainsi que 10 cabinets médicaux ambulatoires et deux hélicoptères pour le transfert urgent des malades.

Opération «Riâaya»

Lancée le 15 décembre dernier, l'opération «Riâaya» qui se poursuit jusqu'au 30 mars prochain, vise à faciliter l'accès aux services de santé aux couches sociales vulnérables. Elle concerne quatre régions, à savoir Guelmim-Essmara, Souss-Massa-Drâa, Marrakech-Tensift-Al Haouz et Meknès-Tafilalet.

Cette opération comprend deux étapes, la première s'étendant de 15 décembre courant au 15 janvier, au cours de laquelle il sera procédé au renforcement de la couverture médicale dans les régions affectées et à définir les malades nécessitant une attention particulière, alors que la seconde étape, qui se déroulera du 16 janvier au 30 mars prochains, sera marquée par le renforcement de la couverture médicale dans les unités médicales ambulatoires et l'exécution des caravanes spécialisées selon les besoins.

Cette opération de large étendue vise également à intensifier les activités des unités ambulatoires dans les régions éloignées et la prise en charge des malades à travers des caravanes médicales spécialisées selon les besoins, relevant que 1.056 visites des populations et 971 visites des unités médicales mobiles seront programmées et renforcées par 20 caravanes médicales spécialisées.