La ville de Fès abrite, du 28 mars au 2 avril, la cinquième édition du Festival de l'humour sur le thème «Fès sourit».

La cinquième édition du Festival de l’humour de Fès se déroulera du 28 mars au 2 avril 2016 au complexe culturel «Al Hourria» et investira plusieurs espaces de la ville. «Fès sourit» est le thème retenu pour cette édition initiée par l’Association des humoristes unis pour la culture et les arts. Le festival rendra hommage au comédien marocain Hassan Foulane, l’un des fondateurs de la troupe théâtrale «Masrah Al Hay» qui a produit une série de comédies populaires, dont «Bab Al Wazir».

Organisé avec le soutien du ministère de la Culture en partenariat avec la commune urbaine de Fès, le Théâtre national Mohammed V et la Direction régionale de la culture, ce festival sera agrémenté d’un riche programme de représentations «one man show» avec le spectacle «Sakouila» (école) du comédien Abdelaali Lamhar surnommé Thalès et «Two men show» avec la comédie hilarante «Marocologie» du duo comique Driss et Mehdi. Des pièces du théâtre humoristique sont également programmées dont «Saad al banat» du scénariste Hicham El Jebbari, «Koulchi fi chakouch» du réalisateur Hassan Hjieij, «Oulad al houma» de la troupe des Humoristes unis et le spectacle «Chaabane oua Ramdane» et d’autres sketches des comédiens Jawad Enkhili et Nabil Cherradi. Le festival sera aussi marqué par l’organisation d’une table ronde sur le thème «La comédie et l’élévation de la conscience» qui sera animée, au siège de la Direction régionale de la culture, par une pléiade de professeurs, dont Fettah Abtani, Driss Dahbi, Hamid Tchich et l’étudiant chercheur Mohammed Alami.

De même, un atelier sur le théâtre sera organisé au complexe des jeunes «Al Qods» durant la période du festival. Cet atelier de formation qui est destiné aux jeunes férus de théâtre et désireux de perfectionner leurs talents sera encadré par des hommes de théâtre confirmés de la ville de Fès. «Cette cinquième édition du Festival de l’humour constitue une nouvelle opportunité pour institutionnaliser une manifestation culturelle à Fès ayant un cachet artistique et humoristique, et ce, en dépit d’une série de contraintes et d’obstacles qui se dressent devant nous en tant qu’organisateurs, en raison du manque de sponsors et de mécènes», explique le président de l’Association des humoristes unis et directeur du festival, l’artiste Mohammed Alami. Et de conclure : «Chaque année, nous nous efforçons d'améliorer le niveau de cet événement en tissant des relations personnelles avec des artistes hôtes d’honneur qui confèrent davantage de qualité au festival et permettent son amélioration au fil des ans».