Reprise de l'opération d'échange de visites familiales de et vers les provinces du sud du Royaume. Ce voyage, effectué mercredi de et vers les villes de Dakhla et Aousserd, a bénéficié à 191 personnes appartenant à 42 familles.

L'opération d'échange de visites familiales entre les camps de Tindouf, sur le territoire algérien, et les provinces du sud du Royaume, supervisée par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR), a été reprise mercredi.Selon un communiqué du bureau de la Coordination marocaine avec la Minurso, parvenu à la MAP, ce voyage, effectué mercredi de et vers les villes de Dakhla et Aousserd et qui était programmé pour le mois d'août dernier, a bénéficié à 191 personnes appartenant à 42 familles.Ainsi, 48 personnes originaires des provinces d'Oued Eddahab et Aousserd, appartenant à 12 familles, ont quitté l'aéroport de Dakhla vers Tindouf, indique le communiqué, ajoutant que 143 personnes issues de 30 familles sont arrivées sur le même avion, en provenance des camps de Tindouf.L'opération s'est déroulée dans des conditions purement humaines et toutes les mesures ont été prises pour assurer un bon accueil aux participants, précise le communiqué.Ce nouvel échange porte à 19.793 le nombre des bénéficiaires depuis le lancement de cette opération en mars 2004, dont 9.156 en partance des provinces du sud du Royaume et 10.637 en provenance des camps de Tindouf.Le bureau de la Coordination marocaine avec la Minurso se dit, dans le communiqué, satisfait pour la reprise de l'opération d'échange de visites familiaux, après un arrêt de plus de huit mois, appelant le HCR à veiller au respect des dispositions du plan d'action organisant ce programme humanitaire.