Le groupe Managem, à travers sa filiale Société métallurgique d’Imiter, à procédé à l’inauguration de 4 projets à caractère social dans la province de Tinghir. Cette initiative donne le coup d’envoi à un plan stratégique de valorisation des zones minières de leur population.

Société métallurgique d'Imiter, représentée par Mohammed Cherrat, directeur des ressources humaines et de la communication du groupe, et Youssef El Hajjam, directeur général métaux précieux à la SMI, a inauguré, le jeudi 6 juin, 4 projets répondant aux besoins immédiats des populations mitoyennes à la zone minière d'Imiter. Il s'agit de la première phase d'un plan de développement initié par la SMI, incluant 37 projets s'étalant jusqu'à 2015, pour lequel le groupe Managem a alloué une enveloppe globale de 10 MDH.

La région de Tinghir, première à bénéficier de ce programme, s'est vu octroyer une dotation globale de 1,77 MDH, répartie sur des actions visant à répondre aux besoins immédiats des habitants en matière de santé, d'éducation et de promotion des activités génératrices de valeur ajoutée. Ainsi, 750 000 DH ont été alloués à la restauration et la mise à niveau des centres polyvalents pour femmes, dans 6 villages de la commune de Ouaklim, tout en donnant la possibilité aux adhérentes de promouvoir et commercialiser leur production (principalement textile) lors d'un événement programmé à Casablanca. Le second projet inauguré, en présence du gouverneur de Tinghir, est une école pour nomades, construite en dur pour un montant de 450 000 DH, visant à réduire l'abandon scolaire par les populations nomades de la région. Dans la même lignée, un bus scolaire, d'une valeur de 350 000 DH, a été octroyé en faveur des élèves de Timadrouine. Côté santé, la SMI a signé une convention avec l'association Er-Rahma d'hémodialyse permettant à cette dernière d'acquérir 172 000 DH d'équipement au profit du centre de Tinghir. Concernant le choix de Tinghir en tant que premier bénéficiaire, M. El Hajjam explique : «Nous avons procédé à un recensement, en collaboration avec le tissu associatif présent dans les zones minières, afin de définir et de classer les besoins de développement des populations par ordre de priorité. La région de Tinghir est celle qui exprime le plus de besoins immédiats. Nous avons donc travaillé main dans la main avec les associations pour concrétiser notre action dans la région et commencer à instaurer une relation de confiance avec l'habitant, orientée vers le développement durable des régions où Managem est en activité.»