La ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal, a présidé, lundi dernier à Tan-Tan, une réunion avec les élus de la ville consacrée à la situation des secteurs de l'eau et de l'assainissement liquide. La rencontre a porté sur les coupures d'eau dues aux contraintes techniques que connait la station de dessalement des eaux de mer mise en service en mars 2014 qui a nécessité un budget d'environ 243 millions de DH. Le fonctionnement de ce projet n'a pas atteint sa capacité maximale pour satisfaire les besoins des populations à cause des contraintes techniques et des difficultés liées à l'exploitation de cette infrastructure, a déploré Charaf Afilal. La ministre a affirmé que des efforts soutenus étaient déployés par les services concernés en vue de trouver une solution appropriée à la problématique des coupures d'eau et d'assurer l'approvisionnement des populations de cette ressource vitale dans les meilleures conditions. Concernant l'assainissement liquide, Afilal a rappelé autres, le projet d'extension du réseau d'assainissement à plusieurs quartiers et la construction d'une station de traitement des eaux usées.