Le premier Salon national des produits du terroir, organisé du 27 au 31 août à Settat, a constitué une opportunité pour promouvoir les produits agricoles et d'artisanat, ainsi qu'à mettre en valeur les potentialités de la région. Initié par la wilaya de la région de Chaouia-Ouardigha, en partenariat avec le conseil régional, le conseil provincial et l'INDH, ce salon avait pour objectifs de soutenir les initiatives locales, de valoriser le rôle des coopératives et des associations et de renforcer les capacités et les compétences des acteurs de l'économie sociale et solidaire.Cet événement, dont l'inauguration s'est déroulée en présence de Mohamed Moufakkir, wali de la région de Chaouia-Ouardigha et gouverneur de la province de Settat, ainsi que de plusieurs personnalités, se veut également une opportunité pour la promotion des produits du terroir, l'échange et le développement de partenariat entre les acteurs du secteur et pour les inciter au regroupement dans le cadre d'institutions œuvrant dans le secteur. Pas moins de 120.000 visiteurs ont afflué au salon composé de 120 stands dédiés aux produits du terroir des différentes régions du Royaume, notamment les provinces du Sud, invitées d'honneur. Cet événement les a menés sur le chemin des saveurs, du savoir-faire et des produits authentiques portés par des producteurs représentant 60 coopératives et associations. Les participants ont exposé une panoplie de produits, dont le miel, les huiles (huiles d'olive, d'argan et des plantes aromatiques et médicinales), les dattes, les produits de la rose, les olives, les figues, les prunes, le cactus et le couscous.Cette manifestation a également réuni un panel de chercheurs, de professionnels et de représentants de la société civile afin de leur permettre de partager leurs expériences en matière de conservation, de préservation et de revalorisation des produits du terroir. L'événement a été ponctué par des conférences ayant porté sur «L'importance des produits du terroir dans le développement et l'alimentation», «La stratégie du ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime dans le développement des produits du terroir» et «Le rôle des consultations dans le développement et l'encadrement des organisations agricoles».