À l’instar des différentes régions du Royaume, les efforts de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale à Midelt ont bénéficié d’un coup d’accélérateur après l’entrée en vigueur de la deuxième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) 2011-2015.

À la faveur de cette décision de ramener le taux de pauvreté à 14% au lieu de 30% pour l’éligibilité au programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural de l’INDH, sept nouvelles communes se sont retrouvées désormais aptes à bénéficier des financements de l’INDH. Ainsi, les communes rurales de Mibladen, Ait Ben Yaâcoub, Gourama, Sidi Ayad, Amougar, Imilchil, et Outerbat ont été incluses pour la première fois dans la catégorie ciblée, portant à vingt le nombre total des communes rurales concernées au niveau de la province de Midelt par la deuxième phase (2011-2015) de ce chantier d’envergure d’intégration socioéconomique.