«Le cheval : arts et métiers» est le thème de cette édition dont le programme fait la part belle aux compétitions nationales et internationales, ainsi qu'aux expositions artistiques.

La ville d’El Jadida se prépare à abriter la huitième édition du Salon du cheval. Du 13 au 18 octobre prochain, les quartiers du nouveau Parc des Expositions accueilleront les amateurs et professionnels du patrimoine équestre, ont annoncé les organisateurs lors d'un point de presse tenu à Casablanca. Cette année, la manifestation décline un programme riche qui fait la part belle aux compétitions nationales et internationales, ainsi qu'à des expositions artistiques aussi diverses que variées visant la promotion de la filière équine et la préservation du patrimoine équestre. «Le Salon du cheval continue sur sa lancée en misant, comme à l’accoutumée, sur les championnats et les concours de haut niveau, ainsi que sur des cavaliers et des participants hors pair.

La finalité n’est autre que de faire de cet événement un tremplin vers une meilleure restructuration de ce secteur d’activité, ainsi qu'une plateforme de rencontres pour l’échange d’expertises visant la promotion de la filière équine que les organisateurs comptent renforcer au fil des éditions», explique Dr El Habib Marzak, commissaire du Salon. Dans cette optique, le programme prévoit des conférences culturelles et scientifiques, qui déclineront tout l’intérêt qu’accordent les responsables institutionnels et les opérateurs à la promotion du métier du cheval. Cette édition promet de donner un nouveau souffle à cette manifestation qui a acquis ses lettres de noblesse au fil des années. Ainsi, elle ouvre ses portes sur l’histoire équestre portugaise pour découvrir la richesse et la diversité de cet invité d’honneur. Placée autour du thème «Le cheval : arts et métiers», cette huitième mouture propose aux professionnels comme au grand public un programme riche et varié.

La Tbourida, qui tient une place importante dans ce salon, verra la participation de plusieurs «sorba» (troupes) représentant les différentes régions du Royaume. Cette édition sera aussi marquée par plusieurs nouveautés comme le tournoi de poneys, le concours de l’Union des photographes arabes et le concours d’art. Organisé par l'Association du Salon du cheval et présidée par le Prince Moulay Abdellah Alaoui, le Salon ne déroge pas à la tradition en organisant le stand des régions qui représente un espace d’échange réservé à l’exposition du savoir-faire de toutes les régions du Royaume.Cet espace vise à célébrer le patrimoine équestre du Maroc. «Le stand des régions est une véritable invitation au voyage à grande chevauchée, à travers les différentes régions du Royaume qui regorgent toutes d’un savoir-faire, d’atouts propres et de traditions traduisant la richesse et la diversité du patrimoine marocain», ont indiqué les organisateurs. Au grand bonheur des petits, le Salon du cheval d’El Jadida prévoit un espace où ils peuvent faire des balades à poneys, en calèche, de la sculpture et bien d’autres activités ludiques.