Un policier d’El Aïoun Sidi Mellouk, située au nord-est, pas loin de la frontière algérienne, a été obligé, dimanche matin, de tirer une balle de sommation pour arrêter...

Un policier d’El Aïoun Sidi Mellouk, située au nord-est, pas loin de la frontière algérienne, a été obligé, dimanche matin, de tirer une balle de sommation pour arrêter deux contrebandiers qui étaient à bord d’une Opel Omega, apprend-on d’une source policière.

La même source a précisé que les deux contrebandiers ont brandi deux épées devant le policier et ses collègues pour les dissuader de s’approcher.

Toujours selon la même source policière, les deux contrebandiers qui empruntaient le chemin vers les frontières maroco-algériennes ont tenté de franchir par force un barrage policier établi à l’entrée est de la ville d’El Aïoun Sidi Mellouk à destination d’Oujda.

Alertés, des policiers ont été mobilisés pour soutenir leurs collègues et mettre les deux contrebandiers hors d’état de nuire. Il s’est avéré que les deux contrebandiers sont issus de la ville d’Oujda et que les plaques minéralogiques de la voiture étaient fausses.