Les préparatifs vont bon train à Dakhla, chef-lieu de la région d'Oued Eddahab-Lagouira, pour accueillir les travaux du sommet mondial de Crans Montana, prévu du 12 au 14 mars prochain. Placé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, ce sommet auquel participeront Chefs d'État et de gouvernement, ministres, organisations internationales et régionales, parlementaires, institutions financières et organisations patronales et professionnelles, se tient sous le thème de la «Coopération Sud-Sud, le cas de l'Afrique».

Les participants vont devoir traiter des grandes problématiques et des perspectives de l'Afrique, notamment dans le cadre de la coopération Sud-Sud, à laquelle le Maroc accorde un intérêt stratégique. En marge de cette session annuelle du Forum, qui fête son 30e anniversaire, un autre Forum intitulé «Crans Montana African Women’s Forum» sera organisé en partenariat avec l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) et l’Isesco (Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture). Ce Forum, dont le comité d’honneur est présidé par Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, verra la participation de nombreuses personnalités féminines, parmi lesquelles Simone Veil, membre du Conseil constitutionnel français, Nana Konade Rawlings, première dame du Ghana, Huguette Labelle, présidente de Transparency International, Maria Da Luiz Dai, première dame du Mozambique, ainsi que plusieurs représentantes de gouvernements et d’ONG d’Europe, des États-Unis, d’Afrique et du monde arabo-musulman.

À cette occasion, il sera question du lancement du Club de l'Afrique atlantique, qualifié d'«initiative majeure» en termes d'appui au développement et à l'intégration régionale en Afrique. «Notre Forum a retenu la ville de Dakhla pour sa session annuelle de 2015», une réunion exceptionnelle qui se veut «un acte de paix majeur et l'opportunité pour tous de se retrouver, de se voir et de parler», a déclaré à la MAP, Jean-Paul Carteron, président du Forum. Dakhla, a-t-il dit, «est par essence un modèle pour l'avenir du Maroc et de l'Afrique et jouit d'une position stratégique exceptionnelle en tant que plaque tournante sur le plan économique et commercial».

«La réussite en 2014 de deux forums mondiaux tenus à Marrakech, le Sommet de l'entrepreneuriat et le Forum mondial sur les droits de l'Homme, a contribué au choix du Maroc pour abriter à Dakhla le “Crans Montana sur l'Afrique”», a affirmé le ministre délégué à l'Intérieur, Cherki Draiss, lors de sa récente visite pour s'enquérir des préparatifs.

Par ailleurs, le programme spécial du Forum de Crans Montana des Nouveaux Leaders du futur permettra d’aborder les grands défis de la jeunesse avec un accent particulier sur l’Entrepreneuriat, la RSE et l’éducation. À travers le choix de la ville de Dakhla, le Forum de Crans Montana vise à contribuer au développement économique et social des populations, ainsi qu'au renforcement de leurs capacités à relever les défis de la mondialisation et à consolider les fondements de la paix et la sécurité internationales. Ledit forum aspire également à la formation et à l'implication des élites locales dans la gouvernance démocratique de leur région en vue de réaliser le développement socio-économique, afin de répondre aux attentes des populations, indique un communiqué du Forum publié sur son site internet. Dakhla, qui organise aussi, du 17 au 24 février, le raid sportif féminin et solidaire «La Saharienne 2015», est très honorée par la tenue du Forum de Crans Montana, soulignent les instances et organisations de la société civile dans la région d'Oued Eddahab-Lagouira.

Et d’ajouter : «Ce Forum est de nature à favoriser la consolidation de la sécurité, de la stabilité et de l'épanouissement économique de la population des provinces du sud du Royaume et à ouvrir des perspectives prometteuses pour le renforcement de l'esprit du vivre ensemble et de l'unité entre les peuples du continent africain».