Les services de police ont arrêté quatre personnes de nationalité espagnole soupçonnées d'être venues à Dakhla dans l'intention de perturber les travaux du Forum Crans Montana prévu du 12 au 14 mars prochain. Les services de la sûreté ayant suivi ces personnes, les ont immédiatement soupçonnées de mauvaises intentions.

Il s'est donc avéré que les soupçons n'étaient pas fortuits. Les quatre Espagnols qui avaient débarqué à Dakhla mêlés à un groupe de touristes en provenance des Iles Canaries, auraient tenu des réunions avec des activistes appartenant à ceux qu'on appelle les séparatistes de l'intérieur en vue de préparer des actions destinées à perturber les travaux du forum.

Selon des sources proches de ce dossier, ils auraient été expédiés à Laâyoune d'où ils doivent prendre l'avion pour l'Espagne.