Invité à la première édition de «La Saharienne», un raid sportif féminin et solidaire, organisé à Dakhla récemment, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a saisi l'occasion pour se réunir avec les opérateurs du secteur touristique et les membres du bureau du tout nouveau CRT. Lors de cette réunion, le ministre a déclaré : «Aujourd'hui, nous voulons vraiment faire de Dakhla une destination exclusive de portée internationale, tournée vers le sport et la nature», ajoutant que cette volonté de booster Dakhla va se matérialiser le 4 mars prochain par un vol spécial organisé au départ de Paris en direction de Dakhla et pour lequel bon nombre de prescripteurs du voyage sont invités dont certains importants tour-opérateurs et médias spécialisés.

Le ministre a, ainsi, précisé que la station “Dakhla attitude” (environ 35 km de la ville de Dakhla) est une destination sport et nature à laquelle son département accordera une attention particulière. La construction d'un Eco Resort est également en préparation.

Ce projet offrira aux visiteurs un cadre luxueux et respectueux de l'environnement, avec des infrastructures d'hébergement, de restauration et d'animation axées sur le thème du désert. L'objectif final du ministère est de passer de la capacité actuelle estimée à plus ou moins 800 lits, actuellement à près de 4.000 lits, afin d'accompagner la hausse des arrivées touristiques à Dakhla.

Le renforcement de la desserte aérienne est donc également au programme pour que Dakhla “serve de locomotive pour le tourisme et le développement durable dans toute la région”.

Lahcen Haddad a noté, par ailleurs, que la préservation de l'écosystème et de la culture sahraouis qui caractérise la région et son environnement doit être l'objectif de tout le monde. Aussi a-t-il ajouté, «il est inadmissible de creuser dans une colline ou dévier un oued pour bâtir des structures» soulignant que les constructions en béton si elles peuvent être autorisées, côté atlantique, elles ne peuvent être tolérées dans les environs de la lagune dont le paysage doit être préservé, coûte que coûte.

Avant de les féliciter, le ministre a demandé à la nouvelle équipe à la tête du CRT de redoubler d'efforts pour mettre en valeur la destination Dakhla, indiquant qu'il n'a jamais vu le CRT de Dakhla dans les nombreux salons internationaux du tourisme, que cela soit en Italie, en Suisse, en Allemagne ou ailleurs. Il a également relevé que le CRT doit se doter d'une direction active où l'on parle des langues étrangères autres que le français et que son département et l'ONMT sont disposés à soutenir cette direction, dans le cadre de leurs disponibilités. Sur un autre registre, Haddad a indiqué que son département envisage la possibilité de l'ouverture d'une ligne aérienne Paris-Dakhla, en direct. Aussi, certains voyagistes de la place lui ont demandé d'intervenir auprès de la RAM pour l'ouverture d'une ligne Dakhla-Marrakech en plus des vols quotidiens Casa-Dakhla et des 4 vols hebdomadaires Dakhla-Agadir.