La Faculté des lettres et des sciences humaines de Béni Mellal a abrité récemment la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’Institut français (IF), l’Université Moulay Slimane et l’Académie régionale de l’éducation et la formation (AREF) de Tadla-Azilal. C’était à l’occasion de l’inauguration de l’annexe de l’Institut français de Marrakech à Béni Mellal, qui a élu domicile à l’école «Ennahda». L’ouverture de cette antenne a été décidée en réponse à une demande des partenaires de l’IF, à savoir l'université, l'AREF et les autorités locales. Fruit de deux années de préparation, cette convention tripartite a pour objectifs la formation des enseignants, des inspecteurs et des encadrants en matière d’enseignement de la langue française. Elle ambitionne également la création de projets à caractère culturel, linguistique et éducatif, ainsi que le développement des échanges culturels entre les établissements et institutions scolaires et universitaires de France et de la région de Tadla-Azilal. «Nous avons reçu un peu plus de 300 inscriptions pour ce trimestre, ce qui est très encourageant. Une douzaine d’enseignants a été recrutée localement dans le cadre de notre partenariat avec l'université et l’AREF. Ils ont tous bénéficié d’une formation initiale à l’enseignement du français langue étrangère (FLE)», explique Claude Cortier, maître de conférences et attachée de coopération à l’Institut français de Marrakech.

L’antenne de Béni Mellal prévoit également de recruter d’autres enseignants et de les intégrer aux formations continues dispensées par l’Institut français du Maroc, pour être en mesure de mieux répondre à la demande de ses partenaires et du public, en perspective aux inscriptions, en mars prochain, pour la session du printemps. À souligner que les cours donnés par l'IFM sont des cours du soir pour enfants, adolescents, étudiants, adultes et professionnels. La plupart des cours ont lieu en soirée, les mercredis après-midi et les samedis à l'école «Ennadha» pour les plus jeunes et à la faculté pour les adolescents et les adultes. «Notre plan d'action est en lien avec les demandes et besoins de nos partenaires d'une part et, d'autre part, avec la programmation de l'Institut français de Marrakech dont dépend l'antenne de Béni Mellal. Il y aura des actions de formation en direction des enseignants, ainsi que des activités culturelles éducatives pour les élèves et les étudiants, dont certaines pourront être ouvertes au public», conclut Claude Cortier.

Formations et diplômes

En deux ans de partenariat avec l'Institut français, 8 sessions de formation ont été réalisées pour les enseignants de l'Université Moulay Slimane et de l'AREF. L'antenne de l'IF de Béni Mellal peut faire bénéficier les élèves, des étudiants et le public de cours de qualité grâce à la compétence et à l'implication des enseignants formés. Des sessions d'examen français «DELF» (Diplôme d'enseignement de langue française) et DALF (Diplôme d'approfondissement de langue française) seront organisées en ce mois de février et en mai prochain. Elles permettront à ceux qui désirent étudier à l'étranger ou candidater à un emploi où le français est requis de présenter une certification reconnue.