La 3e version du FNTH vise à promouvoir le théâtre hassani à travers le rayonnement de la culture Hassanie à l'échelle nationale en tant que composante de la culture et de l'identité marocaines.

La 3e édition du Festival national du théâtre hassani (FNTH) se tiendra du 17 au 19 décembre dans la capitale du Souss, à l'initiative de «La troupe Ouafae Agadir du Théâtre».

Cette manifestation vise à promouvoir le théâtre hassani à travers le rayonnement de la culture Hassanie à l'échelle nationale en tant que composante de la culture et de l'identité marocaines, le 4ème art étant un mode expressif qui permet le développement de visions artistiques et partant rapproche le spectateur de cette culture, indique un communiqué des organisateurs.

Cette 3e version du Festival ambitionne également de contribuer à développer la pratique théâtrale professionnelle dans les régions du Sud du Royaume, à mettre en valeur les atouts et particularités du théâtre hassani, tout en renforçant les liens entre les artistes et comédiens de différents bords.

Le Festival œuvre aussi pour dynamiser les expressions hassanies dans les productions artistiques nationales, encourager les créations théâtrales et offrir aux jeunes talents l'opportunité de s'épanouir et de s'exprimer sur scène.

Selon la même source, cette 3e édition invite une brochette d'artistes marocains de la trempe de Meryem Zaïmi, Amine Naji, Tarik El Boukhari, Mohamed Khouyi, en plus des poètes Mohamed Souih et El Yazid Salek.

Parallèlement aux représentations théâtrales qui seront données dans la salle «Ibrahim Radi», le programme de cette édition prévoit d'autres manifestations notamment des rencontres, des ateliers de formation et des soirées musicales et poétiques.

La présidence du jury, devant départager les pièces théâtrales en lice, a été confiée cette année au dramaturge Abdelkarim Berrechid.