Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a présidé, vendredi soir à Casablanca, la cérémonie d'installation de Mohamed Samir El Khamlichi, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa.

Intervenant à cette occasion, le ministre a félicité le nouveau gouverneur pour la haute confiance royale placée en lui, saluant le parcours professionnel de Mohamed Samir El Khamlichi.

Et d'ajouter que cette nomination intervient dans le cadre de la nouvelle dynamique que connaît l'administration territoriale et qui vise le renouvellement des élites et la concrétisation du choix démocratique du royaume.

Les autorités territoriales sont appelées à assurer un climat de transparence et d'honnêteté et observer la neutralité requise avec les acteurs politiques tout en veillant à servir les citoyens.

Mohamed Hassad a appelé à l'adoption d'une approche de partenariat entre l'Etat, les autorités territoriales et le secteur privé pour la promotion de la région d'Anfa, qui constitue un pôle économique important ayant des attraits économiques indéniables.

Le ministre a, aussi, mis en avant le rôle dévolu aux autorités et responsables concernés dans la mise en œuvre de la régionalisation avancée, qui constitue un pilier du renforcement de la démocratie locale.

Les élus, les autorités territoriales ainsi que la société civile sont appelés à conjuguer les efforts pour répondre aux aspirations de la population locale à davantage de prospérité, a-t-il dit.

Le ministre a, aussi, souligné l'importance de consolider la démocratie locale à travers l'adoption de mécanismes de partenariat qui place le citoyen au centre des politiques publiques.

La cérémonie d'installation s'est déroulée en présence notamment du wali de la région Casablanca, Settat, Khalid Safir, du président de la région, Mustapha Bakkoury, du président du Conseil de la commune urbaine de Casablanca, Abdelaziz El-Omari, et de plusieurs autres personnalités.