Après Casablanca, Rabat, Fès, Marrakech, Agadir et Oujda, la ville de Tanger a accueilli, le 18 et 19 mars, le septième Congrès national d’oncologie médicale 2016. Étalé sur deux jours riches en sessions et en conférences, cet événement est organisé à l’initiative de l’Association marocaine de recherche et de formation en oncologie médicale (Amfrom). Rendez-vous incontournable des cancérologues, il a réuni des experts nationaux et internationaux venus s’informer sur les récents progrès scientifiques en matière de diagnostic et de traitement des maladies cancéreuses, ainsi que pour échanger leurs points de vue. C'est ainsi que près de 300 participants ont pris part à cette édition.

«Notre congrès couvre toutes les facettes des cancers : épidémiologique, diagnostique, thérapeutique et socio-économique. Le programme scientifique a ainsi proposé plusieurs conférences sur des thématiques récentes, animées par des experts et suivies par de riches débats», a souligné le Pr Habib Errihani, directeur du diplôme national d’oncologie médicale et président de l’Amfrom. Et d’ajouter : «En parallèle, la troisième version du Guide des protocoles thérapeutiques en oncologie a été publiée et diffusée en partenariat avec la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, sous forme de supplément au Bulletin marocain de l’oncologie, journal officiel de l’Amfrom». Cette année, le congrès a été animé en partenariat avec plusieurs instances et sociétés savantes autour de plusieurs thématiques : recherche clinique au Maghreb, la première session d’oncogériatrie, une conférence sur le lancement du premier groupe marocain des thromboses et des cancers, une session sur les actualités dans le cancer du poumon, entre autres.