Les habitants de la ville ont organisé un sit-in devant la préfecture de la province d'Al Haouz car ici, l'or bleu manque cruellement. La faute à qui ? Au ciel ou aux responsables de l'office national de l'eau potable ?

La soif menace la population de Tahanaout
La soif menace la population de Tahanaout

Même pour se doucher, l'eau est trop sale. Bienvenue à Tahanaout, où l'eau, cet or bleu destiné à la consommation y manque de façon drastique. Pour étancher la soif qui commence à la tenailler, la population de cette ville est dans l'obligation de parcourir de longues distances et de faire la queue devant de rares sources pour s'en abreuver.

Face à cette situation, les habitants ont décidé d'observer, vendredi 29 novembre, un sit-in devant la préfecture de la province d'Al Haouz tout en pointant du doigt la direction régionale de l'Office national de l'eau potable. Faute du ciel ou désengagement des responsables locaux de l'Office ?

Quelle que soit la réponse, des mesures d'urgence doivent être prises pour enrayer cette situation qui touche l'une des plus importantes régions du Maroc, nichée au creux des montagnes du Haut Atlas et à proximité du barrage Lalla Takerkoust. Finalement, mourir de soif quand on a les pieds dans l'eau, plonge dans une grande perplexité.