Initié par l'Association Sidi Mokhtar pour la culture et les arts en partenariat avec le conseil de la commune et la province de Chichaoua, le quatrième Festival se donne notamment pour but de contribuer à la mise en valeur des potentialités économiques et culturelles de la commune de Sidi Mokhtar, située entre deux grands pôles touristiques que sont Marrakech et Essaouira. Cette manifestation se propose également d'impulser une dynamique culturelle forte eu égard aux nombreux atouts que recèle la région.Le programme concocté par les organisateurs comporte, entre autres, des spectacles de l'art de tbourida (fantasia) avec la participation de groupes de cavaliers venant de différentes régions du Royaume, des compétitions sportives et des concerts de groupes folkloriques. Par ailleurs, placée cette année sous le slogan «Protection du patrimoine du sloughi», la troisième édition du Festival international des chasses traditionnelles est dédiée exclusivement à la chasse au faucon ou avec un sloughi.Cet événement sportif et culturel, organisé par l'Association «Taghsrit» de la chasse traditionnelle de Sidi Mokhtar, verra la participation de plusieurs associations nationales issues de diverses régions du Maroc. Y seront également de la fête, des chasseurs venus de pays ayant une longue tradition dans ce type de chasse.

Au menu figurent un concours du sport de tir traditionnel, un autre de la chasse du renard par le sloughi, une conférence sur l'histoire et l'origine de la race du sloughi, des spectacles de tbourida ainsi que des expositions sur «l'art plastique hassani» et «les pigeons», entre autres.Cette manifestation est initiée en coordination avec la délégation du ministère de l'Agriculture et le Haut Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.