La commémoration de la Fête de l’Indépendance a été ponctuée, au niveau de la province de Khémisset, par l’inauguration de deux établissements «Dar Taliba» (Maison de l’étudiante). Le premier a été réalisé à la commune rurale d’El Guanzra et a été financé par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un coût global de 2,97 millions de DH. L’établissement s’étend sur une superficie de 412 m² et comprend, notamment, un réfectoire, un dortoir, une cuisine, une salle d’étude et des vestiaires. Quant au deuxième établissement, celui-ci se situe au niveau de la commune d’Aït Mimoun. Le projet a nécessité un investissement de 3,5 millions de DH, également financé par l’INDH. Cette deuxième «Dar Taliba» va offrir à ses pensionnaires des activités de soutien scolaire, socioculturelles et réactives.

«Ces établissements s’assignent pour mission d’apporter le soutien nécessaire aux personnes défavorisées, en vue de leur permettre de poursuivre leurs études dans un environnement approprié», indique Mehdi Daki, chef de la Division de l’action sociale. Et d’ajouter : «Cette initiative vise, en premier lieu, à lutter contre la déperdition scolaire chez les filles et développer, par ricochet, leur taux de scolarisation, sachant pertinemment que la question de l’abandon scolaire précoce est un grand problème auquel sont confrontés les habitants des zones rurales».