Le coup d'envoi des travaux de construction du Centre social «Bassma» pour la santé et la dialyse a été donné samedi dernier à la commune rurale d'Ahl Angad (préfecture d'Oujda-Angad). Nécessitant un montant global de 10 MDH, cette bâtisse caritative, dont les travaux devraient durer 12 mois, s'inscrit dans le cadre de la consécration des valeurs de solidarité en matière de santé et la mise en place de la politique de proximité, notamment vis-à-vis des couches les plus défavorisées, indique un communiqué de la Fondation «Bassma» pour les œuvres caritatives, initiatrice du projet. Le budget alloué à la réalisation de ce centre, qui sera érigé sur une superficie de 5.000 m², est réparti entre les coûts de construction (3 MDH), l'aménagement de l'entourage de l'édifice (1 MDH), l'achat des équipements (5 MDH) et l'acquisition du terrain (1 MDH).

La création de ce centre, qui s'inscrit également dans le cadre des efforts consentis pour hisser le système de santé dans la région, intervient dans le sillage de l'expérience pionnière de la Fondation en matière d'intervention chirurgicale, de caravanes médicales pluridisciplinaires, de diagnostics, de distribution de lunettes de vue et de campagnes gratuites de circoncision, ajoute la même source. La Fondation «Bassma» pour les ouvres sociales d'Oujda est une ONG qui a pour mission de créer et de renforcer les relations de partenariat et de coopération entre les administrations, les associations et les différentes organisations de développement. Elle tend également à organiser des manifestations dans les domaines culturel, scientifique, artistique et sportif, comme elle met en place des actions visant la lutte contre les épidémies, la prévention des maladies, la promotion de la santé publique et la présentation de services structurels et logistiques aux écoles, hôpitaux et mosquées.