Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à la préfecture d'arrondissements Hay Hassani, à la pose de la première pierre du Centre de recherche, de développement et d'innovation en sciences de l'ingénieur du Grand Casablanca.

Mobilisant des investissements de plus de 43 millions de dirhams, ce projet traduit le ferme engagement du Souverain en faveur de l'acquisition du savoir et de la qualification de l'élément humain, et l'intérêt particulier qu'Il accorde au secteur de la recherche et développement, clé du progrès et de la croissance.

La réalisation du Centre de recherche, de développement et d'innovation en sciences de l'ingénieur du Grand Casablanca s'inscrit, en outre, dans le cadre des efforts de S.M. le Roi visant à faire de la Nation marocaine une société productive, ouverte sur les sciences et les technologies de l'heure. Le nouvel établissement sera réalisé sur un terrain de 1.600 m² de l'École nationale supérieure d'électricité et de mécanique (ENSEM), qui relève de l'Université Hassan II. Il comportera des laboratoires d'informatique, d'électricité et de mécanique, permettant le renforcement du dispositif de recherche de l'ENSEM, la mise en place de nouvelles équipes, thématiques ou axes de recherche à fort potentiel de développement, et la formation d'ingénieurs dans les nouveaux métiers mondiaux du Maroc.

Ce projet est le fruit d'un partenariat entre l'ENSEM, le conseil régional, l'Académie Hassan II des sciences et techniques, la société Safran Engineering Services, le groupe Cosumar, l'Association des entreprises du Technopark, le Centre national de la recherche scientifique et technique, l'association cluster électronique, mécatronique et mécanique du Maroc, et Fiat Group Automobiles Maroc. Le Centre de recherche facilitera ainsi le passage de l'idée au produit, en proposant un espace, une organisation et des services qui permettent aux différents acteurs, notamment les opérateurs industriels, d'échanger et de travailler en équipe, au cours de toutes les phases du processus d'innovation.

Le Centre de recherche, de développement et d'innovation en sciences de l'ingénieur du Grand Casablanca viendra ainsi accompagner la politique des grands chantiers initiée par S.M. le Roi, conforter la stratégie de développement industriel «Plan Emergence», renforcer l'afflux de nombreuses entreprises au Maroc, en particulier dans les domaines de l'aéronautique, l'automobile ou l'électronique, et enfin, consolider l'élan de développement que connaît la région dans son ensemble.