Commune urbaine M'diq

1 commentaire Vu 3781 fois

M'diq (en arabe : المضيق), ou communément appelée Rincón, qui veut dire « coin » en espagnol, est une ville côtière marocaine située dans la préfecture de M'diq-Fnideq (région Tanger-Tétouan)


Actualités à M'diq et environs


Amir Al Mouminine accomplit la prière du vendredi à la Mosquée Mohammed VI à M'diq

0 commentaire Vu 119 fois
Amir Al Mouminine accomplit la prière du vendredi à la Mosquée Mohammed VI à M'diq

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Mohammed VI à M'diq.

Dans son prêche, l'imam a tenu à rappeler certaines qualités dont le musulman doit faire montre durant le mois sacré du Ramadan, que le peuple marocain s'apprête à accueillir, notamment en matière de transactions commerciales.Partant du verset "N'est-ce pas Lui qui vous a soumis la Terre? Parcourez donc ses grandes étendues et mangez de ce que Dieu vous a octroyé. C'est vers Lui que se fera votre retour" (Coran-Al Moulk), l'Imam a souligné que le Tout Puissant a facilité aux gens les modes d'appropriation licite de leurs moyens de subsistance sur terre, notamment par le truchement de commerce dans les limites de ce que Dieu a ordonné en s'abstenant de s'adonner à l'usure: "Dieu a permis la vente et a interdit l'usure" (Coran-Al Baqara).
Si le musulman observe cette recommandation dans l'exercice de toute activité commerciale, Dieu bénit et fructifie son action. Le musulman devient ainsi véridique avec Dieu et peut entretenir de bons rapports avec les membres de sa communauté qui lui accordent en contrepartie leur confiance et lui ouvrent la voie du gain licite: "O croyants ! Craignez Dieu et joignez-vous à ceux qui sont véridiques !" (Coran-Attaouba).
Au cas contraire, le musulman s'attire la colère de Dieu puisque l'usure et le recours au mensonge pour induire en erreur des clients sont des pratiques que la sainte religion prohibe, a dit l'imam, ajoutant que certains commerçants mettent à profit certains événements comme l'avènement du mois sacré du Ramadan pour procéder à la hausse des prix de certaines denrées ou à la modification des dates de péremption de certains aliments, cherchant ainsi l'enrichissement rapide et illicite. Le musulman s'expose ainsi au pire des châtiments, a poursuivi l'orateur, citant un hadith du Prophète Sidna Mohammed, sur lui prière et bénédiction, dans lequel il est dit que le meilleur des gains est celui qui provient du labour de l'humain ou d'un commerce licite.
L'orateur a ensuite énuméré certaines conditions qui favorisent ce commerce licite qui ne doit souffrir d'aucune fraude et le commerçant ne doit pas s'adonner aux activités de monopole ou tricher dans la mesure: "Malheur aux fraudeurs qui lorsqu'ils achètent aux autres exigent pleine mesure, mais qui lorsque eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres faussent le poids et trichent dans la mesure !" (Coran: Al Moutafifoun).
L'Imam a indiqué que l'une des qualités du musulman pieux et à la foi sincère et qu'il craint Dieu en apparence et dans le secret et qu'il s'emploie à gagner sa vie et celle de sa progéniture par des voies autorisées par la sainte religion, une oeuvre qui sera amplement rétribuée dans l'au-delà: "A Dieu appartient tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre, en sorte qu'Il rétribue, selon leurs œuvres, ceux qui font le mal, et accorde la meilleure récompense à ceux qui font le bien" (Coran-Annajm).
A la fin de son prêche, l'imam a imploré le Tout-Puissant d'accorder soutien et assistance à S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de le combler en les personnes de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de l'ensemble des membres de l'illustre Famille royale. L'imam a également élevé des prières au Très-Haut d'entourer de Sa sainte miséricorde feu S.M. Hassan II et feu S.M. Mohammed V et de les accueillir dans Son paradis parmi les Prophètes, les saints et les vertueux.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

MAP, Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

M'diq : Chiffres clés

Population : 56 227 (2014)
Population urbaine : 56 227 (2014)
Marocains : 56 146 (2014)
Ménages : 13 435 (2014)
Étrangers : 81 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette