Devant la pagaille qui règne au niveau du service économique de la wilaya de Laâyoune et le laisser-aller qui caractérise ce service, les responsables des entrepôts gérés par l’Office de commercialisation et d’exportation (OCE) auraient saboté l’opération de distribution des farines subventionnées.

En effet, les consommateurs s’étant rendu compte depuis quelques mois de la dégradation de la qualité de cette matière vitale, ont dénoncé le fait que la farine subventionnée qui leur est distribuée au prix de 50 dirhams le sac de 50 kg, n’est pas bonne à la consommation ou serait plutôt dangereuse à cause des vers et autres insectes dont elle est truffée.

Ces produits subventionnés destinés aux habitants des provinces sahariennes et qui comprennent la farine, l’huile de table, le sucre et le thé, sont distribués, chaque mois à des commerçants de quartiers qui se chargent, à leur tour, de les distribuer aux citoyens recensés par la Moukataâ de ces quartiers. Les commerçants que nous avons interrogés nous ont confirmé que les consommateurs ont raison de se plaindre, car, disent-ils, les produits, notamment la farine, ne sont pas bons à la consommation. Ajoutant que les responsables de l’OCE réservent la farine de qualité uniquement aux boulangeries actives, voire fictives.

Devant ces protestations qui sont appelées à s’intensifier, le wali de la région a ordonné une enquête pour déterminer les responsabilités et prendre les mesures qui s’imposent.