L'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) a organisé, en début de semaine, la cérémonie d'ouverture de «La Semaine emploi pour l'étudiant».

Le coup d’envoi de «La Semaine emploi pour l’étudiant» a été donné au siège de la présidence de l’Université Ibn Tofaïl de Kénitra, partenaire de cet événement qui constitue l’occasion pour l’ANAPEC de se rapprocher des futurs chercheurs d’emplois, dans le but de connaître leurs attentes et leur faire découvrir l’ensemble des services qu’elle met à leur disposition, notamment les services à distance. Tenue sur le thème «Prestations aux chercheurs d’emploi… pour plus d’autonomie», «La Semaine emploi pour l’étudiant» constitue aussi l’occasion idoine pour des milliers d’étudiants de s’informer sur les opportunités qu’offre le marché de l’emploi et de bénéficier de conseils pratiques pour affiner leurs méthodes et techniques de recherche d’emploi.

L’inauguration de l’espace Emploi au sein de l’Université Ibn Tofaïl a été l’un des temps forts de cette journée. Cette nouvelle structure a pour vocation de préparer les étudiants et lauréats à la vie active, et ce, à travers l’information sur le marché de l’emploi notamment sur les secteurs porteurs, la formation sur les techniques de recherche d’emploi et la sensibilisation à l'entrepreneuriat. L’espace Emploi offre également aux étudiants la possibilité de s’inscrire dans la base de données de l’ANAPEC et de bénéficier des prestations en libre accès et des services à distance, tel que la consultation des offres, la postulation à distance, le planning des prestations, la documentation, etc. L’importance de cette journée a été rehaussée par la qualité des intervenants.

On peut citer à cet égard Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Zineb El Adaoui, wali de la région du Gharb-Chrarda-Bni Hssen, Anass Doukkali, directeur général de l’ANAPEC, Larbi Bencheikh, directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), et Azzeddine El Midaoui, président de l’Université Ibn Tofaïl. La rencontre a, en outre, été marquée par la signature de trois conventions de partenariat entre l’ANAPEC, l’Université Ibn Tofaïl et des acteurs économiques et sociaux.

Le renforcement de l’esprit d’initiative chez l’étudiant a été le maître mot de cette journée. Comme cela a été souligné par le ministre de l’Emploi, les étudiants devront désormais être imaginatifs, prendre en main leur avenir et tourner le dos à l’esprit d’assistance.