Le Plan d'action 2016 de la Commission régionale de l'amélioration de l'environnement des affaires (CREA-CASA), présenté mardi dernier au siège de la wilaya de la région de Casablanca-Settat, se focalise principalement sur la réhabilitation des zones industrielles de la capitale économique. Ce document, dévoilé à l'occasion de la tenue de la première réunion de la CREA-CASA au titre de l'année 2016, porte également sur d'autres volets liés à la gestion des autorisations d'urbanisme et au transfert de propriété. Intervenant à cette occasion, Khalid Safir, wali de la région, a souligné que «ce Plan d'action ambitionne d'améliorer l'attractivité de la région du Grand Casablanca qui représente la locomotive de l'économie nationale». Il a indiqué que le volet relatif à la réhabilitation des zones industrielles de ce Plan d'action concerne les zones traditionnelles ainsi que les zones nécessitant une opération de réhabilitation et d'accompagnement. Il a, par ailleurs, noté que l'activation des différentes décisions de la CREA-CASA requiert une «grande importance» dans la perspective de simplifier les procédures liées à l'investissement.

De son côté, le président de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury a mis l'accent sur «la nécessité d'améliorer la méthodologie de travail des institutions de la région afin de promouvoir le climat des affaires». Après avoir souligné le rôle que joue la région Casablanca-Settat dans la promotion de l'environnement des affaires au niveau national, il a appelé les différents acteurs et institutions de la région à accompagner la dynamique économique que connait le Grand Casablanca. Ce Plan d'action couvre plusieurs autres thématiques, notamment l'amélioration des conditions d'installation des entreprises, la simplification des procédures liées à la création ou à l'investissement, ainsi que le lancement d'une étude post-création des entreprises via le Centre régional d'investissement de Casablanca.