Cinquante mille quintaux d'orge subventionnés ont été mis à la disposition des agriculteurs et éleveurs de la province d'Essaouira durant l'actuelle campagne agricole dans le cadre du programme de lutte contre les impacts de la sécheresse.

La Direction provinciale d'agriculture (DPA) d'Essaouira indique que l'orge est vendu 2 DH le kilogramme à raison de 16 quintaux par bénéficiaire, tandis que le transport est assuré par la DPA pour les zones enclavées.

Dans le cadre des mesures prises conformément aux Hautes instructions Royales, la DPA assure aussi une aide directe aux éleveurs des bovins, soit 200 DH par vache (avec un maximum de 5 vaches) pendant 3 mois.

Concernant l'abreuvement du cheptel, la DPA a procédé à l'aménagement des points d'eau existants, la création de nouveaux points et l'aménagement de deux ghdirs.

Les mesures prises concernent également la vaccination du cheptel à travers une campagne de vaccination des ovins, bovins, caprins et ruches.

Dans le cadre des mesures prises, la DPA a aussi mis en place un programme d'entretien des plantations existantes (principalement des oliviers et des caroubiers).

Pour rappel, la province d'Essaouira compte un cheptel de 667.000 têtes, dont 320.000 ovins, 300.000 caprins et 47.000 bovins. A l'instar des autres régions et provinces du Royaume, elle a été affectée par un déficit en pluviométrie et un faible cumul des précipitations, qui ont enregistré 102,1 mm (70 mm en 2 jours) jusqu'à fin janvier comparativement à 307 mm durant la campagne agricole 2014-2015.

Ces précipitations qui se caractérisent par une mauvaise répartition dans le temps et l'espace, ont eu un impact sur les parcours, ce qui a accru le recours aux souks pour l'achat des aliments de bétail.

La campagne agricole ne s'est pas déroulée dans de bonnes conditions, souligne la DPA, en notant par ailleurs que seuls 68.000 ha ont été emblavés sur 184.000 ha programmés, soit 37% de la superficie programmée.