L'opération du recensement général des coopératives de grande envergure vise la mise à jour de la base de données globales des coopératives et son enrichissement par des informations récentes et diversifiées.

Un recensement général des coopératives et leurs unions sera lancé le 8 mars prochain au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en vue de mesurer leurs retombées économiques et leur impact dans la réalisation d'un développement humain durable, a-t-on indiqué, lundi à Tanger, auprès de l'Office du développement de la coopération (ODCO).

Cette opération de grande envergure, réalisée par l'ODCO sous l'égide du ministère de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, vise la mise à jour de la base de données globales des coopératives et son enrichissement par des informations récentes et diversifiées, l'identification de l'impact des coopératives et leurs apports dans les agrégats nationaux, notamment le PIB, les investissements nationaux et la création de l'emploi, a affirmé le délégué régional de l'ODCO à Tanger-Tétouan-El Hoceima, Jamal Nowas.

Elle a, également, pour vocation l'intégration des femmes et des jeunes dans le marché du travail et la dynamique de production, a fait savoir Jamal Nowas lors d'une journée de sensibilisation organisée pour la présentation de ce recensement, mettant l'accent sur le rôle important des coopératives dans la lutte contre certains fléaux, notamment la pauvreté, l'analphabétisme, l'exclusion et le secteur informel.

De son côté, le chef du service économique de l'ODCO à Rabat, Mohamed Hillali, a affirmé que ce projet trouve ses fondements dans l'évolution consistante de l'effectif des coopératives, qui s'est multiplié par cinq depuis le dernier recensement général des coopératives réalisé en 1998, précisant qu'en 18 ans, le nombre de coopératives est passé de 2.986 à 15.735 à fin février 2016.

Mohamed Hillali a aussi indiqué que ce recensement général, qui s'étalera sur une période de 6 mois et intéressera l'ensemble des régions du Royaume, vise à recueillir des donnés récentes et détaillées sur le secteur des coopératives au Maroc, quelles que soient leurs activités, dont des indicateurs socioprofessionnels, économiques et organisationnels.

Il sera également procédé à la collecte d'autres informations de même importance concernant les difficultés et les problèmes actuels des coopératives, les caractéristiques et état des lieux des coopératives, ainsi que la contribution effective des programmes de développement nationaux dans l'amélioration, le développement et la création des coopératives, notamment l'Initiative nationale de développement humain et le Plan Maroc vert, a-t-il ajouté.

Cette opération nationale, dont les résultats devront contribuer à améliorer les connaissances relatives au système coopératif marocain et seront mises à la disposition des différents intervenants du secteur, sera réalisée en plusieurs étapes, entres autres, la réalisation d'une enquête pilote sur le terrain au niveau de deux régions, l'organisation de campagnes de sensibilisation et d'information et la formation cinq jours durant des équipes de chercheurs désignés pour la réalisation de ce recensement.