Le Centre cinématographique marocain (CCM) a dévoilé, samedi dernier, à Tanger, peu avant la clôture du 16ème Festival national du film (FNF), le bilan cinématographique au titre de l'année 2014, qui fait état d'une production de 20 films et d'un montant de 60 millions de dirhams (MDH) d'aide publique à la promotion de la production cinématographique nationale.

Ainsi, en 2014, 20 longs métrages marocains ont été produits, alors que 13 nouveaux films sont sortis en salles durant cette période, dont “Derrière les portes fermées” de Mohamed Ahed Bensouda, “C'est eux les chiens” de Hicham Laasri et “Colère” de Mohamed Zineddaine, a indiqué, à cette occasion, le directeur du CCM, Sarim Fassi Fihri.

Concernant le montant de l'avance sur recettes accordé au soutien à la production cinématographique nationale au titre des sessions de l'année 2014, il s'est élevé à 60 MDH, a fait savoir Fassi Fihri, notant que ce montant concerne les avances sur recettes avant et après production, ainsi que l'aide à l'écriture et à la réécriture du scénario.

La Commission du Fonds d'aide à la production cinématographique a, dans ce sens, décidé d'accorder des avances sur recettes à 25 longs métrages (15 avant production, 4 après production, 5 pour la réécriture du scénario et 1 pour l'écriture du scénario) et à 7 courts métrages (6 avant production et 1 après).

Parallèlement à l'aide accordée à la production cinématographique, deux autres aides ont été également octroyées, à savoir l'aide à l'organisation des festivals (28 MDH) et l'aide à la numérisation des salles de cinéma (7 MDH).

S'agissant du montant du soutien du fonds d'aide à l'organisation des évènements cinématographiques au titre de l'année 2014, il s'est établi à 27,34 MDH, octroyés à 52 festivals et autres manifestations du 7ème art.

Sur le plan de l'activité d'exploitation cinématographique, les recettes guichet y afférentes sont estimées à environ 66,73 MDH pour 1.643.647 entrées en 2014. Les salles multiplexes Mégarama se sont accaparé à elles seules plus de 44 MDH, soit 66% de parts de marché.

Le montant investi par les productions cinématographiques et télévisuelles tournées au Maroc a atteint en 2014 un chiffre record de près de 1,17 milliard de dirhams (MMDH) contre seulement 220,90 millions de dirhams (MDH) en 2013.