Le Forum international des TPE s'est tenu à Tanger en l'espace d'une journée. Il s'agit avant tout d'un processus de réflexion mené par des entrepreneurs pour les entrepreneurs.

La méthode de travail retenue est basée, dans chaque région où l'événement fait escale, sur le dialogue entre institutions privées (banques, assurances, ONG…) et publiques (organismes d'accompagnement) et les entrepreneurs. L'événement a été marqué par l'organisation de conférences et de tables rondes entre entrepreneurs.

Les intervenants régionaux se sont attelés à apporter les réponses attendues par les TPE/PME. Le Forum en régions permet en effet de recueillir les propositions des entrepreneurs, de leurs organisations et des autres intervenants du monde économique dans la perspective d'un Forum international des TPE prévu à Casablanca en 2015. L'ambition est de dégager différentes réflexions à même de renforcer les entreprises, en vue d'une contribution plus active des opérateurs publics et privés.Après le succès de la première édition qui a eu lieu en 2013, Attitudes Conseil a lancé la 2e édition à Agadir le 31 mai dernier, suivie le 21 juin de la 2e étape de Tanger. «Le succès de la première édition du Forum nous a donné suffisamment de motivation pour lancer cette deuxième édition, à laquelle nous avons voulu donner un esprit résolument pragmatique», a déclaré Amal Cherif Haouat, DG d'Attitudes Conseil et présidente du Forum, soulignant que les TPE représentent 80% des entreprises marocaines. «Les TPE sont une des principales sources de création d'emploi et de croissance en régions. Elles constituent l'essentiel des créations d'entreprises et permettent de densifier notre tissu économique. Les TPE sont un élément moteur de l'aménagement du territoire et contribuent au maintien d'une économie de proximité, essentielle à une croissance équilibrée et harmonieuse. Elles sont également parmi les plus innovantes et se créent en fonction de nouveaux marchés en s'adaptant aux évolutions des besoins des consommateurs.

Enfin, la diversité des activités qu'elles recouvrent constitue un amortisseur économique dans les périodes difficiles. Pour toutes ces raisons, nous avons voulu créer un espace de rencontre, le FITPE, où les créateurs et dirigeants d'entreprises, qui manquent de temps, puissent tirer des bénéfices immédiats et tangibles de leur visite du Forum», a-t-elle indiqué.Il est à rappeler que les TPE en région, plus que d'autres formes d'entreprises, rencontrent des difficultés d'accès aux financements et à la formation, et sont par ailleurs confrontées à des choix et des décisions toujours plus complexes. Sur tous les sujets d'actualité comme sur les problématiques classiques, l'objectif du forum est clair : concentrer en un seul lieu et pendant une journée dans plusieurs régions du Royaume des exposants, des experts, des entrepreneurs de référence et des animateurs afin que les visiteurs repartent avec des réponses précises, adaptées à leurs besoins de créateurs et de dirigeants de petites entreprises. «Nous avons réussi en l'espace de 11 années notre challenge d'accompagnement pré et postcréation de la jeune entreprise, à travers les différentes actions d'appui, d'assistance technique, de coaching, de formation et de réseautage», a affirmé la présidente du Forum. L'événement a également été marqué par l'organisation de trois tables rondes animées par des experts et des responsables de certaines institutions, suivies de débats riches et fructueux. À la clôture du Forum, le secrétaire général d'Attitudes Conseil a procédé à la lecture des recommandations.Prenant la parole, Amal Cherif Haouat a tenu à remercier toutes les institutions qui ont été derrière le succès de cette rencontre, dont le Groupe Maroc Soir. Dans une déclaration au «Matin», elle a souligné que «cette rencontre a été une véritable réussite grâce à la collaboration et au soutien de toutes les institutions et tous les établissements publics et privés qui se sont mobilisés avec nous et nous ont ouvert leurs bras, en plus des autorités de la wilaya de Tanger et de la Région pour leur implication. À Agadir comme à Tanger, notre Forum a connu un franc succès». Rendez-vous est ainsi fixé au 20 septembre 2014 à Khouribga, pour une troisième rencontre du FITPE.

Objectifs du ForumLe FITPE a plus d'une ambition. Il s'agit de consolider la relation confiance avec les entrepreneurs en régions et obtenir des conseils sur mesure auprès des professionnels qualifiés en établissant un dialogue avec eux. Il est également question de promouvoir les échanges entre les différents réseaux d'accompagnement (financiers et non financiers) pour créer un écosystème plus collaboratif dans la région. La communication grand public n'est pas en reste, afin de susciter l'envie d'entreprendre, notamment chez les jeunes et les femmes. Le FITPE se fixe également comme objectif de fédérer les acteurs locaux afin de créer les conditions d'une mobilisation et d'un accompagnement public et privé. Enfin, le Forum milite pour l'initiation de rencontres avec les entreprises, les acteurs économiques locaux, le grand public et les médias.