La Faculté des sciences de l’éducation de l’université MohammedV Souissi a tenu, récemment, une journée d’étude sur la création d’entreprise. Une occasion pour inciter davantage les étudiants à mettre en place leurs propres projets d’entreprise.

Fournir aux futurs lauréats les outils théoriques nécessaires concernant l'environnement de l'entreprise est une bonne initiative. Mais les prédisposer à concevoir leur propre entreprise est encore mieux. Telle est la logique qui a conduit à la tenue de cette journée d'étude sur la création d'entreprise. L'objectif est clair : livrer aux étudiants le maximum de bagages nécessaires pour les amener à mieux cerner l'univers de l'entreprise tout en leur montrant les pistes à emprunter pour mettre en place leurs propres boîtes. Il s'agit d'une séance de présentation de 3 projets conçus et développés par des étudiants. Et ce, sur des opportunités commerciales économiques rentables. Le tout étant basé sur des méthodes d'analyse du terrain, de faisabilité ainsi que toutes les étapes à franchir pour étudier la rentabilité du projet d'entreprise à mettre en place. «Nous voulons faire de cette journée une occasion pour former nos futurs lauréats en leur donnant les astuces nécessaires et en les suivant dans l'aboutissement de leurs projets d'entreprise», indique Madame Saifi, professeur de «Communication de groupe» au sein de la Faculté des sciences de l'éducation, par ailleurs auteur de cette initiative.

Des étudiants optimistes



Du côté des futurs lauréats de ce master, l'idée de créer une entreprise peut s'avérer «utopique» à premières réflexions. Mais cela n'empêche qu'ils gardent espoir quant à leur avenir et à la concrétisation de leur rêve. «Avant ce projet, j'aurai hésité à me voir comme responsable d'une entreprise. Mais là, nous sommes très confiants en l'avenir de notre projet qui est fondé sur des recherches pointues faites sur le terrain», nous confie Wifak Maaninou, une des conceptrices d'un projet d'entreprise intitulé «Elite Fitness», consistant en la mise en place d'un complexe sportif de haut de gamme dans l'espace basé à Salé. Même son de cloche du côté de Sahra, étudiante en Master en communication et formation dans les organisations. «C'est vrai que c'est difficile de créer une entreprise en partant de la conception de l'idée jusqu'à sa réalisation finale. Ce qui ne doit pas être une raison de nous décourager. Après tout, c'est bien possible et nous sommes optimistes».n

Seydina Ousmane Mbaye




Repères



-* Présentation de 3 projets conçus et développés par des étudiants.

-* Objectif : doter les étudiants du maximum de bagages nécessaires pour les amener à mieux cerner l’univers de l’entreprise.