Spectacles de «Tbourida», chasse aux faucons, arts culinaires, soirées musicales et folkloriques sous les tentes, telle est l'atmosphère que promet l'édition 2015 du Moussem Moulay Abdellah Amghar, prévue du 7 au 14 août prochain.

La commune de Moulay Abdellah organise, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, du 7 au 14 août, le Moussem de Moulay Abdellah Amghar, une manifestation devenue un grand rendez-vous annuel aussi bien pour les habitants de la province que pour les touristes nationaux et étrangers. L’événement est organisé en collaboration avec la province d'El Jadida, l’Association provinciale des affaires culturelles (APAC) et le conseil provincial d’El Jadida.

Dans l'ancienne ville de «Tit», située à 10 km au sud-ouest d'El Jadida, sera aménagé, à l’occasion du grand Moussem des Amghariyine, un somptueux village de toiles, abritant les demeures provisoires des familles (plus de 22.500 tentes). Le long de la route côtière, près du «mahrek», terrain des arts équestres traditionnels, de majestueuses tentes caïdales seront dressées pour accueillir les cavaliers, les invités et les troupes folkloriques. Ce Moussem rassemble plus de 500.000 personnes qui viennent de tous les coins du Royaume pour se recueillir sur la tombe du Saint Moulay Abdellah Amghar, dont le sanctuaire est méticuleusement entretenu par ses descendants. En plus des manifestations à caractère religieux, cet évènement comprend également des activités culturelles, ludiques et de divertissement. Incontournables, les fantasias évoquent les combats guerriers, les chants et les danses folkloriques rappellent la manière de distraire les combattants. Durant 7 jours, de 9 h 30 à 13 h et de 16 h au coucher du soleil, les 2.000 cavaliers, éblouissants dans leurs djellabas blanches et leurs parures traditionnelles, en tenant d'une main leurs fusils pointés vers le ciel, «s'affronteront» dans une ambiance de fête populaire, afin de témoigner leur attachement aux valeurs de notre civilisation et de nos traditions. Évidemment, c'est le cheval qui sera à l'honneur.

En plus, un spectacle ponctuera l’ouverture des festivités avec une représentation folklorique de la fantasia, rythmée par des troupes folkloriques (Ghiyata, Issawa, Dakka marrakchia, Gnawa…). Sans oublier que des spectacles nocturnes de Fantasia seront aussi organisés. Ainsi, l’espace du «mahrek» offrira au public un spectacle mémorable de Fantasia où les différentes «sorba» (troupes) rivaliseront de dextérité, d'adresse et de synchronisation des salves sous l’œil vigilant de la Société royale d'encouragement du cheval (SOREC). Les soirées, elles, seront aussi très animées durant toute la période du Moussem avec un panel d’artistes et pour accompagner les festivités du Moussem tels que Khoute Laâlam, Kamal Laâbdi, Saïd Lakhribgui, Abdelâaziz Stati, Tagada, Najwa Itab et Saïd Ould Lhouate.

Outre les spectacles des artistes programmés par les organisateurs, les festivaliers pourront assister aux spectacles des «h’layqia» (conteurs) en plein air au sein du «mahrek», ainsi qu’une compétition de lutte traditionnelle (mchaoucha) organisée par la Fédération royale marocaine de luttes associées. Fantasias, chasse aux faucons (fauconniers Lakouassem), arts culinaires, soirées musicales et folkloriques sous des tentes, telle est l'atmosphère qui règne durant ce Moussem. Et c'est justement grâce à ces ingrédients que ce festival, haut en couleur, a pu s'imposer en tant qu'évènement marquant de la région. La renommée de Moulay Abdellah Amghar a dépassé les frontières des Doukkala et même celles du Royaume. Aussi, le Moussem, célébré depuis des centaines d'années par les tribus des Doukkala à la mémoire du saint Moulay Abdellah Amghar, est mentionné dans les guides et les chaînes satellitaires étrangères comme un spectacle de choix pour les touristes.