Chaque année le mois de mars sonne le retour des guitares touarègues et autres musiques du monde sur la scène du Festival International des Nomades. Depuis sa création en 2004, l’événement fait date au Maroc comme à l’international. C’est un rendez-vous précieux avec des modes de vie adaptés à un milieu fragile, avec une culture et des coutumes menacées de disparition. Il témoigne de l’attachement de toute une population à ses racines, à son histoire, à un avenir qu’elle souhaite meilleur pour chaque enfant qui a la chance de grandir en paix dans cette magnifique vallée du Drâa aux portes du Sahara marocain, mais aussi partout ailleurs sur la planète.

Premier festival créé dans le sud marocain, le Festival International des Nomades est depuis 2004 une référence internationale en matière de diversité culturelle et d’ouverture au monde. Événement annuel gratuit qui apporte l'art au plus près du public dans une région où les manifestations culturelles sont peu nombreuses. Né d’une initiative mûrement réfléchie de l'Association Nomades du Monde de créer un événement original, le Festival a une double mission : d’une part, faire vivre une rencontre culturelle de haut niveau qui met en valeur le patrimoine des Nomades et fait rayonner la culture hassanie, d’autre part appuyer l’économie locale en contribuant à la notoriété et l’attractivité de M’hamid El Ghizlane et la région du Drâa et en incitant les spectateurs de toutes origines à visiter les lieux. Le Festival des Nomades présente une diversité de disciplines artistiques de qualité : musiques, danses, sports, activités traditionnelles, mais également un forum où de nombreux sujets sont abordés et débattus. Expositions et produits du terroir y ont aussi leur place. Festival à dimension humaine, accessible à tous, il stimule la créativité et l’innovation et donne à M’hamid El Ghizlane son identité culturelle. Au-delà des aspects artistique et festif de l’événement, le Festival est avant tout un support au développement culturel et économique, à la cohésion sociale, à la lutte contre la pauvreté. Attirant un public sans cesse croissant dans un site magnifique riche par son histoire, il contribue à désenclaver le sud-est marocain et lui donner un rayonnement national et international. Le Festival des Nomades est devenu un véritable modèle de réussite dans la région sud du Royaume.