Marrakech a accueilli, durant le premier trimestre 2015, quelque 426.982 touristes qui ont généré 1.238.467 nuitées. Les Allemands arrivent en tête, en progression de 106% par rapport à la même période de l'année écoulée.

Les professionnels du tourisme de Marrakech ont enfin retrouvé le sourire après trois mois difficiles marqués par une sérieuse baisse dans les arrivées de touristes français, premier marché de la cité ocre. La désaffection des voyageurs de l’Hexagone pendant cette période était consécutive à un contexte régional défavorable.

Toutefois, l’inquiétude qu’avaient manifestée ces professionnels en début de saison s’est récemment estompée et a laissé place à l’optimisme et à un regain d’activité.

Selon le Conseil régional du tourisme (CRT), l’activité touristique a progressivement repris pour atteindre, à fin mars, son rythme de croisière comme en témoigne le taux d’occupation qui a oscillé entre 50 et 93% dans une soixantaine d’établissements hôteliers classés de la ville. En effet, il ressort des chiffres rendus publics par le CRT, au terme d’une réunion tenue fin avril, en présence du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Abdessalem Bikrate, que la ville a accueilli quelque 426.982 touristes qui ont généré 1.238.467 nuitées durant le premier trimestre 2015. Dans le lot, les Allemands arrivent en tête, en progression de 106% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Cet optimisme retrouvé par les professionnels s’explique aussi par l’augmentation de l’activité de l’aéroport international Marrakech-Menara, qui a affiché un résultat positif tant en nombre de passagers qu’en mouvements d’avions, et par une croissance soutenue des investissements touristiques, précise la même source. À ce titre, la capacité d’hébergement de la cité ocre sera renforcée de 2.000 chambres supplémentaires avec l’ouverture prochaine d’une dizaine de nouvelles unités hôtelières, dont de grandes enseignes comme «Mandarin Oriental», «Mövenpick» et «Radisson». Les offres shopping et animation ne sont pas en reste dans la mesure où elles seront enrichies par le «Menara Mall» et l’Aquapark de «l’Éden andalou» qui viendront conforter le positionnement de Marrakech en tant que destination du tourisme familial.

Le CRT fait observer, d’autre part, que de grands projets sont en cours de réalisation et que ces chantiers touchent des domaines aussi variés que la restauration des monuments historiques, la réhabilitation de la médina et des espaces publiques, les jardins et les espaces verts, la propreté et les déplacements urbains. De même, la place emblématique de Jamaâ El-Fna fera l’objet d’un programme spécifique destiné notamment à assurer la pérennité de ses animations. Réputée pour ses palaces légendaires, ses riads et l’extrême beauté de ses sites, la Cité ocre continue aussi de conforter sa vocation de destination de l’événementiel par excellence. Dans ce contexte, la même source relève que le mois d’avril a été marqué par des événements exceptionnels aux retombées médiatiques inestimables, dont le mariage des Mille et une nuits de Malek Mikati, fils de l’ancien Premier ministre libanais Najib Mikati, auquel ont pris part un millier de personnalités du monde de la politique, des finances et de l’art issues des quatre coins du monde. L’on retiendra également l’organisation du British Polo Day en présence de prestigieux invités, tels Eve et Richard Branson.