La 10e édition du Festival international du théâtre universitaire de Fès (FITUF), initiée du 6 au 10 mai, a rendu jeudi soir un vibrant hommage au metteur en scène et dramaturge émirati, Marei Al Halyane.

Lors d'une cérémonie à laquelle ont pris part un parterre d'universitaires, d'artistes et de dramaturges, les participants ont mis l'accent sur le parcours riche et exceptionnel d'Al Halyane qui a abandonné la poésie et le journalisme pour s'immerger dans le théâtre.

S'exprimant à cette occasion, le metteur en scène émirati a exprimé sa fierté pour cet hommage qui lui a été rendu loin de son pays, soulignant dans ce cadre qu'il a beaucoup appris des artistes et comédiens marocains qui se produisaient sur la scène culturelle à Sharjah.

Cet hommage appuyé a été de même marqué par une représentation théâtrale de l'Académie du théâtre de Rome-Italie, écrite et dirigée par Fabio Omedei.

Initié par l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah en partenariat avec la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, le FITUF tend à partager les expériences et les expertises théâtrales, échanger les idées entre artistes et comédiens et débattre des questions relatives à la créativité artistique.

Le Festival, devenu un rendez-vous culturel incontournable et une tribune de promotion de la créativité et de l'éducation à la citoyenneté, connait la participation de troupes représentant la Chine, la Bulgarie, la Serbie, l'Italie, l'Allemagne, le Cameroun et le Sultanat d'Oman, ainsi que le Maroc.

Le Festival est doté de nombreux prix, dont le Grand Prix de Cheikh Abdul Aziz Ben Humaid Al Nuaimi, président du théâtre d'Ajman aux Emirats arabes unis.

Cette édition du Festival rendra également hommage à l'artiste marocaine Naïma El Mcherqui.

Au programme du FITUF, figurent aussi des ateliers de formation sur la mise en scène, la scénographie et l'expression corporelle animés par des universitaires et des dramaturges, la signature de publications et des rencontres-débats.

Le jury du Festival, présidé par Az-Eddine Bounite, comprend également Majida Benkirane, Said Aït Baja, Fahd El Kerrat et Jawad Sounani.

L'édition précédente du FITUF a vu la participation d'une dizaine de troupes théâtrales d'Arabie Saoudite, de Koweït, de Sultanat d'Oman, de Côte d'Ivoire, de la République centrafricaine, du Soudan, de Palestine, du Qatar et du Maroc.