Les travaux du 3e Forum des villes amies et jumelées avec Fès initié sous le thème «La ville de Fès une destination touristique mondiale», se sont ouverts jeudi Fès avec la participation d'une pléiade de délégations de villes européennes, asiatiques, africaines et du monde arabe et islamique.

Organisée par la commune urbaine de la ville, cette manifestation vise à raffermir la coopération internationale décentralisée entre les villes amies et jumelées avec Fès à débattre de nombreuses expériences pionnières en matière d'attractivité touristique.

S'exprimant en ouverture de cette rencontre, le président de la commune urbaine de la ville de Fès, Hamid Chabat, a rappelé l'importance historique de la capitale spirituelle et son riche patrimoine culturel, soulignant que la coopération décentralisée internationale est devenue actuellement une composante essentielle de la stratégie territoriale de la commune urbaine de la ville.

La Cité Idrisside a pu au cours des cinquante dernières années tissu un large réseau de relations de coopération et de partenariat et de jumelage avec de nombreuses villes d'Europe, d'Afrique et d'Asie et d'adhéré à des organisations internationales actives a-t-il ajouté, notant que la commune urbaine tend à travers ce réseau relationnel à mettre en valeur le rôle du leadership du Maroc en matière de brassage culturel et de cohabitations entre les religions et les peuples.

Evoquant la thématique débattue lors de cette rencontre, Chabat a relevé que le secteur touristique, en tant que levier essentiel de développement socio-économique local, a connu ces dernières années un saut qualitatif.

La ville de Fès est devenue une destination touristique mondiale à la faveur de ses multiples atouts culturels et historiques, a poursuivi Chabat notant que ce forum vise à mettre en place des bases solides d'une coopération multilatérale autour des questions d'intérêt commun.

De son côté, le président du conseil municipal de Médine d'Arabie Saoudite, Mohamed Nasser Ben Mahmoud, a mis l'accent sur l'importance de ce forum destiné à consolider les relations de partenariat et de coopération avec les villes amies et jumelées avec Fès, tout en mettant en valeur l'expérience pionnière adoptée par la Commune de Médine dans la préservation et la protection du patrimoine culturel. Le maire de la ville de Bamako au Mali, Adama Sangare, a quant à lui, souligné les relations privilégiées entre le Maroc et le Mali, rappelant dans cade le «soutien inestimable du Royaume du Maroc à l'égard de son «.

Sangare a, également, dressé l'état des lieux de Bamako tout en mettant en exergue le rayonnement culturel de la ville de Fès et son attractivité touristique.

Ce forum de deux jours qui s'inscrit en droite ligne de la vision du conseil de la ville visant à tisser et renforcer les relations de coopérations et de partenariat avec les villes amies et examiner les moyens de booster la compétitivité touristique de la capitale spirituelle, a été marqué la présentation de plusieurs expériences pionnières en matière touristique et la conclusion des accords de partenariat.

En marge du Forum, les délégations présentes effectueront des visites guidées à certains monuments historiques de la médina de Fès avant de prendre part à la soirée inaugurale de la 21e édition du Festival des musiques sacrées du monde, prévue vendredi à la prestigieuse place de Bab El Makina.

L'édition précédente du Forum des villes amies et jumelées avec Fès a été initiée autour de la thématique «la gestion des villes et l'importance de la démocratie participative».