L’Orange bleue Maroc, une association engagée dans la lutte contre la pauvreté, a lancé un projet de construction d’un éco-dôme dans un espace de 400 mètres carrés situé à Sidi Moumen.

L'objectif du projet est de réaliser un éco-dôme pilote à Casablanca dans le jardin pédagogique Ibn

Al Awam Al Andalousi du complexe culturel El Ghali, au cœur du quartier populaire de Sidi Moumen, et ce, en associant voisins, associations, écoles et artisans.

«Un éco-dôme est une construction novatrice qui permet de remettre en valeur l’héritage marocain de l’architecture en terre et de proposer une alternative pour les habitats précaires et les bidonvilles. Durable, solide, écologique, économique, original et accessible à tous, un éco-dôme répond au défi majeur d'utiliser au maximum les moyens locaux et d’offrir une alternative à la fois sociale et écologique», souligne l’association.

Et d’ajouter : «par le biais des éco-dômes, nous souhaitons proposer une solution aux Marocains souffrant du mal-logement sans les ruiner, et tout en respectant l’environnement».

Selon l’association, le modèle des éco-dôme pourrait être réalisé au Maroc, à l’instar de plusieurs autres pays, où des villages entiers ont été construits de la même façon. D’autant plus que ces constructions seront en harmonie avec l’architecture arabo-andalouse du jardin Ibn Al Awam Al Andalousi. Les artisans locaux pourront, en effet, donner libre cours à leurs talents en personnalisant l’éco-dôme avec des arabesques.

Le chantier de construction de l’éco-dôme, qui va démarrer incessamment, sera ouvert au grand public. Une équipe constituée de maçons, de menuisiers et d’artisans marocains en plus des bénévoles et stagiaires travaillera sur la construction de l’éco-dôme. La mixité sociale de l’équipe permettra un échange inédit d’expériences et de techniques. Par ailleurs, chaque participant pourra par la suite recréer une équipe pour la construction d’un autre éco-dôme. De cette façon, l’initiative de l’association Orange bleue Maroc aura atteint son réel but qui est la démocratisation de cette technique auprès du plus grand nombre.

À terme, le jardin Ibn Al Awam Al Andalousi sera un espace à multiples vocations. En effet, il accueillera, dans le cadre de modules de formation ou de chantiers volontaires, des écoliers, des jeunes, des associations de femmes, qui profiteront d’ateliers de sensibilisation à la production vivrière urbaine. Une grande partie de la production du jardin sera utilisée par le Centre social Oum Keltoum au profit des enfants de la rue. Il sera aussi un lieu de sensibilisation sur la permaculture urbaine, l'éco-quartier et l'écologie populaire.

Par ailleurs, l’espace comprendra aussi une bibliothèque, une médiathèque, des ateliers d'application et de formations théoriques et pratiques, des séminaires et des conférences.

Présentation de l'association Orange bleue

L'Orange bleue Maghreb est une association engagée dans la lutte contre la pauvreté par l'éducation populaire, le renforcement des capacités, l'économie sociale, l'écologie appliquée, la culture, l'art et les nouvelles technologies. Elle inscrit son action dans le cadre de la transition écologique, économique, sociale et culturelle. Cette transition appelle à un mouvement de création, d'innovations et d'intelligence des sociétés du Sud pour répondre aux changements profonds qui les traversent. L'Orange bleue Maroc réalise ses projets dans un terrain populaire, que ce soit en zone urbaine ou rurale, afin de venir en aide aux plus démunis. Elle est reliée à l'Orange Bleue Afrique Burkina Faso et à l'Orange Bleue France, mettant ainsi en œuvre des synergies d'intelligence et d'innovations économiques et sociales entre le Maghreb, l'Afrique subsaharienne et l'Europe.