Ville Sidi Bennour

0 commentaire Vu 1269 fois

Sidi Bennour (en arabe : سيدي بنور) est une ville du Maroc. Elle est située dans la région de Doukkala-Abda, elle est située à 70 km d’El-Jadida et à 120 km de Marrakech.


Actualités à Sidi Bennour et environs


Les chiens errants sèment la panique

0 commentaire Vu 909 fois
Les chiens errants sèment la panique

Ils sont partout dans les rues, seuls ou en meute, les chiens errants n’en finissent pas de semer la panique chez les habitants. Aucun quartier ne fait exception.

Que ce soit au «Souk de Sidi Bennour devant l’abattoir» à travers les quartiers ou même sur les grands boulevards, les chiens sont présents partout. Ils se prélassent au soleil, mangent de tout, renversant les poubelles, surtout en cette période. Pour les Bennouris, le seul moyen de ne pas se faire attaquer est de les éviter ou de faire un détour. La présence de ces canidés, qui sont loin d’être inoffensifs, constitue un danger réel et permanent. Les citoyens mordus par ces bêtes risquent d’être infectés par le virus de la rage, aussi une campagne de vaccination s’impose-t-elle. Depuis quelque temps, l’angoisse envahit les habitants, qui cherchent à comprendre les raisons de cette prolifération.
Qui donc a la charge de protéger les citoyens de ce genre de danger et que doit-on faire pour trouver une solution efficace à ce problème ?
Un professionnel du service vétérinaire de la ville y répond. «Afin de venir à bout de ce phénomène qui prend malheureusement de l’ampleur, il existe deux solutions, vacciner systématiquement tous les chiens et chats ayant des maîtres et éliminer tous les animaux errants qui présentent un danger». S’attardant sur ce point, ce dernier précise que «le vaccin peut faire baisser le risque de propagation de la rage de 70%». Par ailleurs, plusieurs facteurs contribuent à la prolifération de ces chiens. «C’est surtout le manque de propreté et d’hygiène», explique-t-il. Il faut savoir que ce qui attire ces bêtes, c’est l’abondance des déchets domestiques englobant toute sorte d’alimentation».

La vaccination antirabique


En effet, les chiens sont des animaux omnivores certes, mais essentiellement carnivores, dont l’alimentation principale est constituée par la viande et les os, aliments suffisamment présents dans le quotidien des familles marocaines et donc dans les déchets qu’ils rejettent dans leurs poubelles. À cela s’ajoutent d’autres facteurs notamment le manque d’opérations de ramassage des chiens errants ainsi que des campagnes de vaccination antirabique. Profitant du fait que le chien est un animal qui marque le plus souvent son territoire, certains veilleurs de nuit apprivoisent des chiens errants dont ils se servent pour leur garde de nuit dans les différents quartiers et artères de la ville. Afin de lutter contre ce danger, une large campagne de vaccination s’impose de la part de l’Office régional de mise en valeur agricole, en collaboration avec les services vétérinaires et les différents arrondissements de la ville. Ce programme devra être axé sur quatre points. La réduction des effectifs des chiens errants, la vaccination des chiens ayant un maître, la sensibilisation et l’information de la population sur la rage ainsi que le renforcement de la campagne de propreté et d’hygiène.
Par ailleurs, les services vétérinaires de la ville de Sidi Bennour, ainsi que les services des autres villes de la région devront continuer à vacciner les animaux domestiques gratuitement tout au long de l’année. Quant au programme de ramassage et d’élimination des chiens et chats des rues, il devrait également s’étaler sur toute l’année. Quant à la vaccination des chiens errants qui vise des dizaines de chiens, un calendrier devra être mis en place pour chaque arrondissement et encore plus pour chaque ville de la région, en particulier la ville de Sidi Bennour…
Le choix de la période de ces campagnes n’est toutefois pas fortuit. Les responsables devront songer à des pics saisonniers liés à l’activité d’accouplement des chiens, en automne et au printemps, où l’on assiste souvent à une recrudescence de la rage.

Les risques de la rage


La rage reste la dixième maladie infectieuse mortelle. C’est une maladie animale pouvant être accidentellement transmise à l’Homme à la suite de la morsure par un animal enragé. Elle constitue un problème de santé publique au Maroc malgré l’institution d’un programme national de lutte contre l’infection depuis 1986. Les chiens errants constituent un foyer endémique du virus de la rage. C’est pourquoi les services vétérinaires concernés doivent prendre la mesure du problème, car il peut être lourd de conséquences. Il faut savoir que le chien est un animal qui marque son territoire. Aussi, lorsqu’il est capturé, il libère le territoire qu’un autre chien viendra occuper.
Il est nécessaire donc de vacciner les chiens existants afin d’avoir une traçabilité et du même coup empêcher d’autres canidés de venir de territoires inconnus. La vaccination des animaux contre la rage se fait gratuitement, mais le traitement humain, par contre, coûte entre 550 et 600 DH. Pour information, la rage ne se transmet pas seulement par morsure, mais aussi par simple griffure ou léchage d’une peau écorchée. La période d’incubation est habituellement de 20 à 60 jours.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

Abdelkader Belcadi, Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Le Village itinérant de l'ONCA fait escale à Sidi Bennour
    0 commentaire Vu 1103 fois
    Le Village itinérant de l'ONCA  fait escale à Sidi Bennour

    La quatrième étape du Village itinérant aura lieu lundi prochain à Sidi Bennour. L'Objectif est d'offrir aux agriculteurs l'occasion de prendre connaissance de plusieurs produits et prestations liés à leurs activités, et d'offrir aux partenaires institutionnels un espace ambulant pour promouvoir leurs prestations auprès des agriculteurs.La quatrième étape du Village itinérant, initié par l'Office national du conseil agricole (ONCA),...

    Lire la suite ...
  • Les grands taxis font peau neuve
    0 commentaire Vu 194 fois

    Le premier lot de nouveaux véhicules a été remis aux exploitants des taxis de première catégorie (grands taxis) des villes de Sidi Bennour et Zemamra ayant bénéficié de la prime de renouvellement des véhicules. Cette opération a bénéficié à une dizaine de chauffeurs de taxi.Elle a pour ambition d’encourager les professionnels à abandonner les anciens véhicules et à les remplacer par de nouveaux qui respectent les normes de...

    Lire la suite ...
  • Renforcement des capacités pédagogiques de l'éco-école Tnine Gharbia
    0 commentaire Vu 662 fois
    Renforcement des capacités pédagogiques de l'éco-école Tnine Gharbia

    Le monde rural a été à l’honneur en marge du lancement du Village pédagogique de l’ONEE à Sidi Bennour (du 30 septembre au 5 octobre 2014). Il s’agit de la distribution de dons de matériel pédagogique aidant à la sensibilisation et à l’éducation à l’environnement. L’établissement élu est l’éco-école «Badr» de Tnine Gharbia et ce, en guise de récompense pour les efforts qu’elle a déployés pendant des années en...

    Lire la suite ...
  • Des soirées ramadanesques sous le signe de la piété
    0 commentaire Vu 104 fois
    Des soirées ramadanesques sous le signe de la piété

    Des manifestations touchant à plusieurs champs de la culture se déroulent dans la ville de Sidi Bennour, à l'occasion du mois sacré de Ramadan qui permet l'organisation de ce genre d'événements. Généralement, les programmations se tiennent dans divers espaces publics qui mêlent, tour à tour, des lectures de versets du coran, des déclamations de chants sacrés qui se traduisent notamment par le Madih Annabaoui, des musiques...

    Lire la suite ...
  • Campagne de lutte contre l'occupation du domaine public
    0 commentaire Vu 176 fois
    Campagne de lutte contre l'occupation du domaine public

    Cette campagne sera-t-elle la bonne pour lutter contre les grossistes, les cafetiers et les marchands ambulants de la ville ? En tout cas, il était temps de prendre des mesures concrètes pour venir à bout de ce phénomène qui ne cesse de gagner du terrain. L'occupation du domaine public par les marchands ambulants prend aujourd'hui des tournures préoccupantes. Une descente des autorités locales à Sidi Bennour a fortement surpris les...

    Lire la suite ...
  • «Souk Tlat», une décharge à ciel ouvert
    0 commentaire Vu 833 fois
    «Souk Tlat», une décharge à ciel ouvert

    Les gens viennent au souk, car ils y trouvent de tout : de vieux livres, des cassettes vidéo et CD, de roues de bicyclettes, des téléviseurs vieux d'une trentaine d'années, des plantes, des meubles neufs ou vieux, des vêtements et autres ustensiles de cuisine, dont des lots de cuillères ou de fourchettes estampillées Air France ou Royal Air Maroc. Mais la réalité du souk est là : tous ces articles usés et abîmés trouveront toujours...

    Lire la suite ...
  • Lancement de deux projets routiers
    0 commentaire Vu 567 fois
    Lancement de deux projets routiers

    Aziz Rebbah s'est rendu dans la commune rurale de Latatra, où il a pris connaissance de l'état d'avancement du Programme national des routes rurales dans la province.Le ministre de l'Équipement, du transport et de la logistique, qui était accompagné notamment du gouverneur de la province de Sidi Bennour, El Mostapha Draiss, s'est aussi informé des projets lancés en 2013- 2014, dans le cadre de ce programme, portant sur la construction et...

    Lire la suite ...
  • La hausse du fuel industriel impacte la filière sucrière
    0 commentaire Vu 165 fois

    La Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre) et la Fédération nationale interprofessionnelle des semences et plants (FNIS) ont dernièrement organisé conjointement une Journée nationale d'étude sur le thème : «R&D et innovation, leviers d'amélioration de la productivité de la filière sucrière». Cette journée qui a connu la participation de tous les acteurs et professionnels du secteur a été l'occasion...

    Lire la suite ...
  • De nouveaux parcs de loisirs à Sidi Bennour
    0 commentaire Vu 636 fois
    De nouveaux parcs de loisirs à Sidi Bennour

    Les jardins, les squares et les espaces verts remplissent, désormais, le rôle de poumons pour la ville, mais aussi de lieux de villégiature et de détente pour des habitants en quête de calme et d'air frais. Les exemples du jardin Zerktouni «avec le parc de jeux et fontaine et le Parc urbain de Sidi Bennour avec ses deux piscines sont très bien entretenus. On peut aussi citer les jardins érigés, pour le bonheur des visiteurs, en un parc...

    Lire la suite ...
  • La marche pour l’eau
    0 commentaire Vu 300 fois

    Le 24 courant, les habitants du douar Al Qaria, accompagnés de leurs enfants, brandissant banderoles exhibant leurs doléances, ont organisé une marche pour faire valoir leurs droits. Ils crient leur colère contre le manque d’eau en ces jours de canicule. Une marche contre la soif. Une marche pour l’eau potable, cette source dont la consommation augmente avec la chaleur qu’il fait. Libé a contacté le conseil municipal pour...

    Lire la suite ...
  • Le lycée Sidi Bennour rend hommage à ses retraités
    0 commentaire Vu 511 fois

    C’est jour de fête au lycée Sidi Bennour. En effet, les enseignants et le personnel de l’administration de cet établissement ont tenu à rendre un vibrant hommage à leurs collègues arrivés au terme de leur carrière professionnelle. Toute une vie de labeur dédiée au service des autres et notamment à la préparation des générations à venir. Tous les actes et tous les mots ne sont évidemment pas assez forts pour leur exprimer la...

    Lire la suite ...
  • La ville de Sidi Bennour en plein chantier
    0 commentaire Vu 690 fois

    Pour lutter contre la prolifération des bidonvilles, le programme du ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de l'aménagement de l'espace prévoit une enveloppe de 78 millions de dirhams. Le programme bénéficiera à quatre quartiers, d'une population de plus de 12 000 personnes réparties sur 2 517 familles, soit 27% des habitants de la ville. La ceinture des bidonvilles constitue pour la ville de Sidi Bennour un défi qu'il faut relever...

    Lire la suite ...
  • Renforcement de l’alimentation en eau potable
    0 commentaire Vu 729 fois

    Pour assurer l'alimentation en eau potable des communes de la province de Sidi Bennour, l'ONEEP a procédé au renforcement de ses infrastructures pour pérenniser l'approvisionnement en eau potable. Une meilleure gestion de l'eau associée à un approvisionnement bien réfléchi, c'est ce qu'a développé l'organisme dans son approche de desserte de la population. La mise en service des stations d'alimentation et de renforcement en eau potable...

    Lire la suite ...
  • Les auto-écoles patinent
    0 commentaire Vu 438 fois

    C'est connu, les candidats au permis de conduire ont affaire à deux moniteurs, l'un pour l'apprentissage du Code de la route et l'autre pour la pratique de la conduite. Si le travail du premier est relativement aisé (sauf avec les personnes analphabètes, pour lesquelles il est nécessaire de déployer des trésors de patience). Il n'en est pas de même pour le second : sur le terrain, le moniteur de conduite doit en principe passer avec...

    Lire la suite ...
  • La ville croule sous les ordures
    0 commentaire Vu 677 fois

    Une situation des plus paradoxales à Sidi Bennour. La capitale des Doukkala, qui se veut aussi compétitive que les grandes villes du Royaume, se trouve toujours incapable de se débarrasser de ses ordures ménagères. En attendant des jours meilleurs, les déchets s'amoncellent aux coins des rues. Le constat ne date pas d'aujourd'hui. Les citoyens s'accordent toutefois à regretter le bon vieux temps où chaque quartier avait son...

    Lire la suite ...
Sidi Bennour : Chiffres clés

Population : 55 815 (2014)
Population urbaine : 55 815 (2014)
Marocains : 55 772 (2014)
Ménages : 12 507 (2014)
Étrangers : 43 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette