Ville Inezgane

0 commentaire Vu 2423 fois

Inezgane en tifinagh : ⵉⵏⵣⴳⴳⴰⵏ (en arabe:إنزكان) est une ville du sud du Maroc, mitoyenne d'Agadir (située entre Agadir et Aït Melloul), dans la vallée du Souss. La ville est le chef-lieu de la préfecture Inezgane-Aït Melloul, dans la région administrative Souss-Massa. Elle comptait, en 2004, 112 753 habitants.


Actualités à Inezgane et environs


“Boujloud”, un rite qui refuse de mourir

0 commentaire Vu 704 fois
“Boujloud”, un rite qui refuse de mourir MAP, Libération

La ville d'Inezgane s'apprête à accueillir, les 11 et 12 octobre, la 3ème édition du carnaval Bilmawen Bodmawen sous le signe "Mémoire et identité au service du développement". Il s'agit d'une procession riche en couleurs, spectacles, symboles, sons et odeurs qui, se refusant de mourir, perpétue un rite ancestral, celui d'une manifestation traditionnellement liée à Aïd Al Adha. Bilmawen Bodmawen (littéralement l'homme aux peaux et aux multiples visages, en allusion aux masques) est le nom d'un carnaval devenu, au fil de ses trois éditions, la marque de fabrique de la préfecture d'Inezgane Aït Melloul et des localités avoisinantes où cette cérémonie populaire, faite de déguisements et d'apparats, est célébrée dans la joie et l'allégresse. Pratique carnavalesque par excellence, cette manifestation aux évocations symboliques, culturelles et historiques bien ancrées, se présente, à bien des égards, comme le condensé mnésique de croyances, us et coutumes d'un temps qui fut. Appelée selon les différentes régions du Maroc tantôt "Boujloud", tantôt "Boulabtayne", "Bouhidour", "Harma", "Bashikh" ou "Souna" dans le nord-est marocain, cette pratique n'est pas étrangère à d'autres régions de l'Afrique du Nord, notamment aux Amazighs d'Algérie où elle se retrouve dans certaines régions sous le nom de "Baba Al Haj" ou "Bouâafif" et jusqu'aux Iles Canaries. Autant dire l'étendue d'un rituel aux dénominations multiples certes, mais qui continue de rendre inexorablement l'écho d'origines et croyances qui remontent à la nuit des temps. Mais en quoi consiste tout ce rituel à Inezgane et régions? Le procédé est simple. Au lendemain de Aïd Al Adha, si ce n'est la soirée même, dans chaque ruelle et quartier, des jeunes redoublent d'efforts pour s'entraider à confectionner minutieusement des costumes d'apparat qui, parfois, nécessitent jusqu'à cinq peaux par individu selon la taille et la morphologie de tout un chacun. Chaque groupe prépare ses déguisements et son matériel et procède à la décoration et à l'embellissement de sa tenue par des couleurs chatoyantes, vives et uniques, faisant ainsi preuve d'une grande ingéniosité et de créativité où le burlesque se dispute la vedette au réel et où la modernité et la tradition cohabitent sans jamais se faire mal De mémoire, on raconte que les festivités se déroulaient aux sons des cris de joie et d'émerveillement des enfants et des femmes qui tentent de toucher les sabots des pattes pendantes utilisés par les membres de la troupe. Chaque soir, et durant plusieurs jours, les participants au défilé, masqués et déguisés, se réunissaient à "Assays", la grande place, où ils proposent des présentations folkloriques faites de chants et de danses au rythme de musiques traditionnelles et populaires jusqu'à une heure tardive de la nuit.

Publié dans : Société

À propos de l'auteur

MAP, Libération

Libération est un quotidien d'informations marocain dont le siège est situé à Casablanca. Il est le quotidien en langue française de l'Union socialiste des forces populaires. Son homologue arabophone est Al Ittihad al Ichtiraki. http://www.libe.ma/pages/Nous-contacter_ap1147920.html

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Les corps de deux enfants morts noyés à oued Souss repêchés
    0 commentaire Vu 110 fois

    Les éléments de la Protection civile ont repêché samedi les corps de deux enfants (9 et 10 ans) morts noyés à oued Souss, a-t-on indiqué auprès des autorités locales de la province d’Inezgane-Aït Melloul. Les victimes nageaient au bord du fleuve au niveau de Hay Al Jorf dans la commune d’Inezgane, en compagnie de deux autres enfants qui ont échappé à la noyade, précise-t-on de même source. Une enquête a été ouverte à ce...

    Lire la suite ...
  • “Boujloud”, un rite qui refuse de mourir
    0 commentaire Vu 704 fois
    “Boujloud”, un rite qui refuse de mourir

    La ville d'Inezgane s'apprête à accueillir, les 11 et 12 octobre, la 3ème édition du carnaval Bilmawen Bodmawen sous le signe "Mémoire et identité au service du développement". Il s'agit d'une procession riche en couleurs, spectacles, symboles, sons et odeurs qui, se refusant de mourir, perpétue un rite ancestral, celui d'une manifestation traditionnellement liée à Aïd Al Adha. Bilmawen Bodmawen (littéralement l'homme aux peaux et...

    Lire la suite ...
  • Appel à la redynamisation du territoire de l'Oued Souss
    0 commentaire Vu 276 fois
    Appel à la redynamisation du territoire de l'Oued Souss

    À l'ouverture de cette rencontre, placée sous le signe du triptyque «S'informer, Comprendre, Agir», le gouverneur de la préfecture Hamid Channouri a souligné que l'état des lieux actuel de cet espace requiert la conjugaison des efforts de l'ensemble des intervenants en vue d'en faire un levier de développement durable et une source génératrice de revenus et de création d'emploi. Il a noté que la tenue de cette rencontre, en...

    Lire la suite ...
  • A Inezgane, les règlements de comptes PJD vs PAM font école
    0 commentaire Vu 627 fois

    Quand politique et populisme entrent dans une salle de classe, l’enseignement et le savoir en sortent sur la pointe des pieds. En 5ème année secondaire, le jeune Hamza, un adolescent de 15 ans, l’a appris à ses dépens. Son professeur d’histoire et géographie l’a tout simplement rendu coupable de ses origines familiales, allant jusqu’à traiter sa famille de traîtres de la Nation, héritiers des « crocodiles et démons » du...

    Lire la suite ...
  • Un juge molesté par un avocat
    0 commentaire Vu 511 fois

    Jeudi dernier, un juge exerçant au tribunal de première instance d’Inzegane a été agressé par un avocat du barreau d’Agadir, apprend-on d’un communiqué du bureau régional à Agadir du Club des magistrats du Maroc. L’avocat qui s’est révolté contre un jugement rendu par ce magistrat, Me Abderrahmane El Assili, dans une affaire relative au...

    Lire la suite ...
Inezgane : Chiffres clés

Population : 130 333 (2014)
Population urbaine : 130 333 (2014)
Marocains : 130 192 (2014)
Ménages : 29 723 (2014)
Étrangers : 141 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette