Ville Imouzzer Kandar

2 commentaires Vu 23951 fois

Imouzzer Kandar ou Imouzzer du Kandar (en arabe : إيموزار كندر) est une petite ville du Maroc, située dans la région de Fès-Boulemane dans le Moyen-Atlas.


Actualités à Imouzzer Kandar et environs


L'intégration des jeunes portée par «Greenside Development Foundation»

0 commentaire Vu 822 fois
L'intégration des jeunes portée par «Greenside Development Foundation» Afaf Razouki, Le Matin

Immouzer Kandar offre peu d'opportunités d'emplois à ses jeunes à l'instar de plusieurs villes montagnardes qui demeurent sous-équipées et sous-développés. Diplômés ou pas, ils sont souvent en proie à la pauvreté, à la marginalisation socio-économique et au chômage. Partant de ce constat, l'association «Greenside Developement Foundation» a été créée en 2012 à Immouzzer Kandar pour aider les jeunes défavorisés et les chômeurs. Elle a lancé le programme d'aide et d'accompagnement des jeunes pour créer et développer leurs propres entreprises («Creating Jobs For and by Youth»).Sponsorisé par l'ambassade des États-Unis au Maroc, avec l'appui, entre autres, de l'Anapec, du ministère de la Jeunesse et des sports, ou encore du club Enactus de l'École Hassania des travaux publics, ce programme cible des jeunes au chômage, âgés de 18 à 35 ans, porteurs de projets de création d'entreprises, dans l'optique d'assurer leur inclusion économique. «Nous avons l'ambition à travers, cette initiative d'aider des jeunes qui appartiennent aux couches les plus défavorisées, à changer leur vie, en leur permettant d'avoir une source de revenu stable et pérenne, et ce, à travers la création d'activités génératrices de revenus et de microentreprises», précise Ali Aaouini, président de l'association «Greenside Developement Foundation». Les noms des 35 candidats sélectionnés pour bénéficier de ce programme seront annoncés le 26 avril à Imouzzer Kandar, lors d'une cérémonie, organisée par l'association Greenside Developement Foundation.Les jeunes récompensés à cette occasion, sont ceux qui auront présenté au jury du «Creating Jobs For and by Youth», des business plans séduisants, présentant des projets viables, avec une activité solide et des clients potentiels. Ils seront choisis parmi les 250 jeunes, présélectionnés lors de la 1re phase du programme pour suivre une formation destinée à les aider à réaliser leurs business plans. «Ces jeunes ont bénéficié d'un programme complet d'accompagnement à la réalisation de leurs business plans. Il comprend des modules de formation en techniques d'élaboration de business plans et en management entrepreneurial et des ateliers de réflexions et d'échanges collaboratifs. Ce programme de formation est innovant dans la mesure où les porteurs de projets confrontent leurs expériences, leurs idées et leurs visions, dans un climat d'échange et de partage», explique Ali Aaouini. Les 35 lauréats du programme «Creating Jobs For and by Youth» obtiendront des subventions d'un montant allant de 1 000 à 5 000 DH, sous forme d'équipements, et de matériel pour le lancement de leurs activités. Par ailleurs, et pour les aider à voler de leurs propres ailes et leur assurer la pérennité de leurs entreprises, l'association Greenside Developement Foundation assurera aux bénéficiaires un suivi de leurs projets. Des consultants en management entrepreneurial seront ainsi, mis à la disposition des bénéficiaires, leur prodiguant un coaching et un suivi personnalisé selon leurs besoins et la taille de leurs entreprises. Dans ce cadre, outre, un programme de renforcement des potentialités managériales et des capacités organisationnelles, les jeunes porteurs de projets pourront suivre des modules de formation dans les notions essentielles de l'entrepreneuriat, telles que la comptabilité, les techniques de commercialisation, la promotion et le marketing... Insertion des jeunes dans le marché de l'emploiLa cérémonie organisée le 26 avril par l'association «Greenside Developement Foundation», pour annoncer les noms des candidats sélectionnés pour bénéficier du programme «Creating Jobs For and by Youth» connaîtra la participation de plusieurs personnalités nationales et internationales telles que Abdeslam Seddiki, ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Hafid Kamal, directeur général de l'Anapec, ou encore, Ellen Paquette, directrice du programme des volontaires du Corps de la Paix au Maroc. Cette rencontre qui prévoit également une conférence-débat sur l'auto-emploi des jeunes et une projection d'un film documentaire a pour objectifs de sensibiliser les pouvoirs publics aux problématiques de la jeunesse en matière de formation, d'insertion et d'intégration dans le marché de l'emploi et de solliciter l'engagement de l'État en termes d'accompagnement et de soutien au développement de la formation. L'association «Greenside Developement Foundation» profitera également de l'occasion pour signer des conventions de partenariats qui visent la promotion de l'emploi des jeunes et l'encouragement de leurs compétences.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

Imouzzer Kandar : Chiffres clés

Population : 19 125 (2014)
Population urbaine : 19 125 (2014)
Marocains : 19 105 (2014)
Ménages : 4 571 (2014)
Étrangers : 20 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette