Ville Essaouira

0 commentaire Vu 2894 fois

Essaouira (en arabe : الصويرة, transcription : Al-Suwayra, « la bien dessinée ») est une ville portuaire du Maroc, sur la côte atlantique comptant environ 70 000 habitants, chef-lieu de la province du même nom qui compte environ 500 000 habitants. Elle a aussi été appelée Tassourt ou Amogdul (« la bien gardée ») en berbère, Mogdura en portugais, Mogadur en espagnol et « Mogador » en français.


Actualités à Essaouira et environs


Détournement des malades vers le secteur privé : La corruption se métamorphose au CHP

0 commentaire Vu 540 fois
Détournement des malades vers le secteur privé : La corruption se métamorphose au CHP

Le secteur de la santé dans la province d’Essaouira avait pris un nouvel élan depuis une année. Les blouses blanches honnêtes et intègres ainsi que les citoyens ont commencé à comprendre que la médiocrité, l’irresponsabilité de certains n’étaient pas une fatalité, et que le changement était possible grâce à la bonne volonté et l’implication de tous les intervenants. Mais la corruption qui a changé de forme à cause du blocus imposé par la nouvelle administration, a su encore une fois améliorer ses procédés au vu et au su de tout le monde.

Depuis plusieurs mois, de nombreux services ont commencé à servir de tête de pont à une structure sanitaire privée qui a ouvert ses portes. Certes, la structure a été bien accueillie par des citoyens qui réclament toujours une démocratisation de la carte sanitaire au niveau régional, mais les pratiques adoptées par certains dans le but d’amener les malades à faire appel aux services de cette structure ont été mal accueillis par les habitants.
«C’est une pratique courante dans toutes les villes du Royaume. Les chirurgiens et médecins du secteur public vous proposent leurs services dans une clinique privée précise, en contrepartie d’une facture qui comportera une partie formelle et une autre en noir au profit desdits médecins. Nous ne pouvons que dénoncer cette pratique illégale et immorale, car la qualité et le confort du privé doivent être un choix libre selon le pouvoir d’achat des patients», nous a déclaré un citoyen non sans amertume.
Avant, on parlait de la transformation des services du CHP en cliniques privées par certains médecins et infirmiers corrompus impliqués dans des erreurs médicales qui ont fait l’objet de plaintes auxquelles la justice et le ministère de Yasmina Baddou n’ont pas donné suite. Maintenant, la donne a complètement changé; les services du CHP servent de relais pour détourner les opérations et consultations vers ladite structure privée.
«Je pense que le privé peut jouer un rôle déterminant dans l’amélioration de la culture sanitaire au niveau de la province, mais cela ne doit en aucun se faire au détriment du droit du citoyen aux services sanitaires des structures publiques financées par les contribuables. A cet effet, nous invitons la délégation du ministère ainsi que l’administration à assumer pleinement leurs responsabilités pour contrer les manœuvres de certains médecins», nous a déclaré un acteur associatif scandalisé par le phénomène.
D’ailleurs, le CHP a connu plusieurs améliorations au niveau de ses services et structures d’accueil, sans omettre la métamorphose qu’il connaîtra grâce à deux projets de mise à niveau et de réalisation de nouveaux services prévus pour l’année prochaine. On a pu profiter de l’implication de certains bienfaiteurs mobilisés par un chirurgien. Cette opération a permis la mise à niveau du service chirurgie au grand bonheur des patients en quête de confort et de qualité de service. Mais tout cela n’aura aucun effet sur l’image terne des structures sanitaires publiques tant que persisteront la corruption et le détournement des patients.
Cependant, il faut noter que certains médecins réputés pour leur intégrité et leur sérieux offrent leurs services dans le privé en vue d’améliorer leurs conditions de vie, mais seulement dans le cas où il leur serait impossible d’effectuer la prestation au CHP. Une position digne qui, au moins, respecte les minimas déontologique, moral et professionnel.
Aujourd’hui, les composantes de la société souirie se trouvent interpellées par cette métamorphose de la corruption ; les citoyens attendent toujours la comparution des médecins impliqués devant la commission disciplinaire car l’administration devrait assumer sa responsabilité en vue de protéger le droit des 452.000 demandeurs de soins dans des conditions décentes respectant leur dignité et leur citoyenneté.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

Abdelali khallad, Libération

Libération est un quotidien d'informations marocain dont le siège est situé à Casablanca. Il est le quotidien en langue française de l'Union socialiste des forces populaires. Son homologue arabophone est Al Ittihad al Ichtiraki. http://www.libe.ma/pages/Nous-contacter_ap1147920.html

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Faire des arts du bois de thuya une priorité
    0 commentaire Vu 87 fois
    Faire des arts du bois de thuya une priorité

    Les participants à une rencontre sur les métiers et les arts du bois de thuya ont appelé mercredi, à Essaouira, à la mise en place d'un plan d'action claire pour la promotion et la protection de ce secteur.Les participants à la 1re Rencontre provinciale sur les métiers et les arts du bois de thuya organisée sous le thème «L’art du bois de thuya à Essaouira : la profession entre gloire du passé et espoir en l’avenir», ont appelé...

    Lire la suite ...
  • Clôture en grandes pompes de la 19e édition
    0 commentaire Vu 113 fois
    Clôture en grandes pompes de la 19e édition

    Le Festival Gnaoua d'Essaouira, musiques du monde a tenu toutes ses promesses. Clôturé le 15 mai sur la note d'espoir et de paix des airs ghiwanis, amazighs et gnaouis, cet événement international a offert à ses adeptes des moments forts, festifs et chaleureux.Le Festival Gnaoua d’Essaouira, musiques du monde, a tenu toutes ses promesses. Clôturé le 15 mai sur la note d’espoir et de paix des airs ghiwanis, amazighs et gnaouis, cet...

    Lire la suite ...
  • Un vibrant hommage posthume à Mahmoud Guinea et Doudou N'diaye Rose
    0 commentaire Vu 81 fois
    Un vibrant hommage posthume à Mahmoud Guinea et Doudou N'diaye Rose

    Colorée, émouvante et inoubliable, l'ouverture du Festival Gnaoua d'Essaouira, musiques du monde, fêtée le 12 mai, était tout simplement exceptionnelle. Après la parade habituelle où les musiciens et les troupes de gnaouas du Maroc se sont mêlés à une foule émerveillée par ce carnaval géant, le public a dansé sur les rythmes des anciens : Mahmoud Guinea et Doudou N'diaye Rose.En ouverture de la 19e édition du Festival Gnaouas...

    Lire la suite ...
  • Coup d'envoi à Essaouira de la 4e édition
    0 commentaire Vu 88 fois
    Coup d'envoi à Essaouira de la 4e édition

    Le coup d'envoi de la 4e édition du Printemps de l'Art a été donné, vendredi soir à Essaouira, par une exposition d'arts plastiques organisée au bastion Borj Bab Marrakech.Cette exposition réunit des œuvres de quelque 67 artistes représentant les différentes régions du Maroc en plus d'artistes internationaux issus de la France, de la Pologne et de la Belgique.Le vernissage de cette exposition s'est déroulé en présence notamment du...

    Lire la suite ...
  • La Cité des alizés accouche d'un Printemps...
    0 commentaire Vu 181 fois
    La Cité des alizés accouche d'un Printemps...

    La ville d'Essaouira a fêté, les 5 et 6 mars, son Printemps, une manifestation aux multiples attraits qui vient enrichir les évenements de la Cité des alizés.Le Printemps d’Essaouira s’est mis à l’heure de moult activités ayant meublé un programme haut en couleur mêlant culture, économie, sport et autres aspects en tous genres, les 5 et 6 mars derniers. Initié par le Conseil provincial du tourisme (CPT) en collaboration avec la...

    Lire la suite ...
  • Essaouira vibre au rythme du Jazz sous l'arganier
    0 commentaire Vu 173 fois
    Essaouira vibre au rythme du Jazz sous l'arganier

    Du 28 au 30 décembre, Essaouira abrite la première édition du Festival Jazz sous l'arganier. Trois jours durant, les mélomanes auront droit à plusieurs concerts de musique qui les feront traverser tous les délires du jazz au croisement d'autres univers. On y dansera un peu tout : jazz, rock, pop, gnaoua, swing, funk…Des airs jazzys, mâtinés de sonorités africaines et rythmés à l’extrême. Voilà ce que nous propose la première...

    Lire la suite ...
  • L'Agence urbaine d'Essaouira certifiée
    0 commentaire Vu 465 fois
    L'Agence urbaine d'Essaouira certifiée

    L'Agence urbaine d'Essaouira avait organisé des journées portes ouvertes destinées à informer les MRE sur les potentialités d'investissement dont regorge la province d'EssaouiraL'Agence urbaine d'Essaouira (AUE) a reçu un certificat de mérite octroyé par l'Association des Marocains résidant à l'étranger (MRE) originaires de la province en reconnaissance des services rendus à cette frange sociale durant les journées portes ouvertes...

    Lire la suite ...
  • Synthèse d'une civilisation composite et millénaire
    0 commentaire Vu 183 fois
    Synthèse d'une civilisation composite et millénaire

    De par sa situation de port atlantique qui a vu défiler, à travers des siècles, différentes civilisations ayant côtoyé la terre et les côtes du Maroc depuis la nuit des temps, la ville d'Essaouira incarne parfaitement la civilisation marocaine composite et millénaire. Cette immense richesse est soigneusement conservée et présentée au grand public au sein du musée Sidi Mohammed Ben Abdellah à Essaouira. Ce musée ethnographique...

    Lire la suite ...
  • Des interdictions abusives de stationnement à Essaouira
    0 commentaire Vu 192 fois
    Des interdictions abusives de stationnement à Essaouira

    C'est l'anarchie totale au boulevard Al Massira à Essaouira. La plupart des commerçants s'arrogent, depuis plusieurs années, le droit d'interdire aux citoyens de garer leurs voitures devant leurs échoppes. Il y en a ceux qui mettent des chaises, des échafaudages, des boîtes, et même des tables pour mettre les automobilistes devant le fait accompli sans en avoir le moindre droit. Les scènes d'accrochages se multiplient sans qu'autorités...

    Lire la suite ...
  • Une édition sous le signe de l'échange et de la nouveauté
    0 commentaire Vu 252 fois
    Une édition sous le signe de l'échange  et de la nouveauté

    Plus mûr, plus engagé et plus éclectique, le Festival Gnaoua et musiques du monde d'Essaouira revient pour une nouvelle édition. Cette année, du 14 au 17 mai, il souffle sa dix-huitième bougie et célèbre son âge de raison. Le rendez-vous musical le plus attendu de l'année promet une belle édition placée sous le signe de la richesse et de la nouveauté.Le Festival qui a changé le destin de toute une ville et de plein d’artistes...

    Lire la suite ...
  • Essaouira promet encore originalité et authenticité
    0 commentaire Vu 171 fois
    Essaouira promet encore originalité et authenticité

    «En 1998, le Festival Gnaoua Musiques du Monde commençait modestement avec pour maîtres mots «liberté», «convivialité», «universalité» et fraternité», c'est ce qu'a rappelé Neila Tazi, directrice du FestivalLa 18e édition du Festival Gnaoua Musique du Monde, organisée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, aura lieu du 14 au 17 mai prochain à Essaouira, ont annoncé les organisateurs, jeudi à Casablanca.Cette...

    Lire la suite ...
  • Nouvelle édition du Printemps musical des Alizés
    0 commentaire Vu 261 fois
    Nouvelle édition du Printemps musical des Alizés

    La 15ème édition du Printemps musical des Alizés sera organisée, du 23 au 26 avril prochain à Essaouira, avec au programme, un hommage à trois compositeurs emblématiques de la grande école allemande de la musique classique, à savoir Beethoven, Schumann et Brahms. “Ces trois «titans allemands» feront l'affiche de la 15ème édition du Printemps musical des Alizés et leurs œuvres les plus remarquables seront au cœur de ce...

    Lire la suite ...
  • ​La mise à niveau urbaine d'Essaouira a besoin d'une remise à niveau
    1 commentaire Vu 184 fois
    ​La mise à niveau urbaine d'Essaouira a besoin d'une remise à niveau

    Le projet de mise à niveau urbaine d'Essaouira a réussi à relooker une grande partie de la ville qui était, trois ans auparavant, dans un état de dégradation insoutenable au niveau des chaussées, des pavés, de l'éclairage public et des espaces verts. Une vision 2018 partagée entre différents acteurs afin de développer et doter la station balnéaire de la région Marrakech-Tensift-El Haouz d'infrastructures modernes. 300 millions...

    Lire la suite ...
  • La Fondation des œuvres sociales de l'enseignement renouvelle ses instances
    0 commentaire Vu 778 fois
    La Fondation des œuvres sociales de l'enseignement renouvelle ses instances

    La Fondation des œuvres sociales de l'enseignement à Essaouira (FOSE) a tenu son assemblée générale au siège de l'antenne locale du Centre régional des métiers de l'éducation et de la formation. En présence des représentants des bureaux national et régional de la FOSE ainsi que des délégués des différents établissements scolaires à Essaouira, l'assemblée générale a débattu et approuvé les rapports moral et...

    Lire la suite ...
  • Un magazine bulgare fait l'éloge de la capitale des Alizés
    0 commentaire Vu 329 fois
    Un magazine bulgare fait l'éloge de la capitale des Alizés

    Essaouira est une ville mythique avec une histoire et une expérience singulières en tant qu'espace de cohabitation multiculturelle, écrit le célèbre magazine bulgare GEO dans sa dernière livraison de décembre. Dans un reportage de huit pages intitulé "Légendes de Mogador", le rédacteur en chef du magazine, Georgi Milkov, retrace le riche passé multiculturel de la ville d'Essaouira décrite par le journaliste comme un lieu...

    Lire la suite ...
Essaouira : Chiffres clés

Population : 77 966 (2014)
Population urbaine : 77 966 (2014)
Marocains : 77 426 (2014)
Ménages : 20 290 (2014)
Étrangers : 540 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette