Ville El-Jadida

0 commentaire Vu 2334 fois

El Jadida (الجديدة en arabe) est une ville côtière du Maroc, à 96 km de Casablanca. C'est la préfecture de la province d'El Jadida. El Jadida (ou al-Djadīda) est l'actuel nom de l'ancienne Mazagão (Mazagan), cité fortifiée édifiée par les Portugais au début du XVIe siècle, qui ne fut reprise par les Marocains qu'en 1769.


Actualités à El-Jadida et environs


L'abattoir d'El Jadida manque d'hygiène

0 commentaire Vu 740 fois
L'abattoir d'El Jadida manque d'hygiène Abdelmajid Nejdi, Le Matin

Situé près du Château rouge, à quelques encablures du cœur de la capitale des Doukkala, l'abattoir d'El Jadida, beaucoup plus connu sous le nom de «Gournate Derb Ghallef», s'étend sur un terrain jouxtant la mer. Le site a été construit du temps du protectorat français. Or, rien n'a changé dans cet endroit et le décor est resté le même depuis plus de 80 ans. Le procédé d'abattage, la trachée des bêtes passées au fil de la lame, est inchangé depuis des lustres, à part le fait que l'abattage est exécuté conformément aux rites musulmans.
Sur les lieux, avant même le lever du soleil, le gros du travail a déjà été fait. Les bêtes, mises en stabulation la veille par «les bergers», étaient passées depuis les premières heures du jour, une à une, au fil des couteaux des «égorgeurs» de l'établissement.Quelques carcasses encore sanguinolentes, accrochées à des esses, véritables pièces de musée, draguent, à l'ombre, les derniers clients du jour. Le premier constat est sans appel : le site de l'abattoir fait partie des endroits les plus anarchiques de la cité. Désordre et insalubrité s'y côtoient. Deuxième constatation, tout aussi dramatique : les abatteurs exercent dans des conditions hygiéniques des plus choquantes, voire des plus incroyables. Au milieu de «ces tueries», la saleté atteint son paroxysme. La puanteur est étouffante. Tout est crasseux : sol, murs, plafonds et outils de travail. Pis encore, des individus sales, peu respectueux des règles d'hygiène, suant de partout, se chargent de l'embarquement de la viande.Les responsables et les élus ne sont pas sans savoir qu'il y a des exigences qui doivent être remplies et des principes qu'il est impératif de respecter. Il est plus que jamais impérieux de prendre les mesures qui s'imposent afin d'assurer les conditions sanitaires optimales et respectueuses du règlement relatif à l'abattage et renforcer ainsi la sécurité alimentaire des citoyens.En ce qui concerne le contrôle de l'hygiène de l'abattage, selon un professionnel du secteur, «l'œil» du vétérinaire est déterminant. «C'est souvent à l'œil que sont repérées les bêtes malades», indique-t-il. Autrement dit, rien n'est systématique. Les bêtes destinées à l'abattage subissent des visites ciblées et, le lendemain, tôt le matin, lors de la prise de service, un autre contrôle est effectué, à la suite duquel la viande est estampillée. Avant son abattage, l'animal est astreint à une diète. «Il ne doit ni boire ni s'alimenter pendant 12 heures», explique notre ami. Et de préciser : «C'est à ce moment qu'est organisé le premier contrôle pour obtenir le visa des services vétérinaires, nécessaire à la commercialisation de la viande dans les conditions légales», soulignant que de fausses estampilles circuleraient et serviraient à écouler la marchandise provenant de l'abattage clandestin. La saturation de l'abattoir d'El Jadida est une réalité évidente, constatera-t-il. Situé en pleine zone de restructuration, l'abattoir est depuis des années «candidat à la délocalisation». «La municipalité avait prévu de construire un nouvel abattoir en 1984. Un avis d'appel d'offres pour la réalisation d'une étude a été lancé par le Conseil municipal de cette époque. Mais rien n'a été fait. Le maire actuel avait promis au début de son mandat de réactiver le dossier, mais les Jdidis n'ont rien vu venir. On a aussi avancé qu'un nouvel abattoir moderne verrait le jour en partenariat avec la commune de Moulay Abdellah. Jusqu'à preuve du contraire, c'est le flou artistique.»En conséquence, le dossier du nouvel abattoir d'El Jadida doit être ouvert dans les plus brefs délais. En plus de son emplacement, en dehors du périmètre urbain afin qu'il ne soit pas source de désagréments, les gestionnaires de la ville doivent revoir tout le processus de l'abattage et envisager l'introduction de méthodes modernes, comme le système de «fût basculant», ce qui ferait gagner du temps et permettrait d'améliorer les capacités d'abattage.D'autre part, l'accent devra être mis sur la pratique de l'abattage clandestin et la vente de carcasses d'ovins et de bovins non estampillées, proposées par certains bouchers de la ville au vu et au su de tous, et qui peuvent véhiculer des zoonoses et toutes sortes de maladies. Il existe par ailleurs des hangars (une dizaine) qui hébergent du cheptel dans la ville sous le nez des responsables du secteur. Tout le monde se rappelle de l'abattage clandestin qui se faisait en cachette à l'abattoir d'El Jadida. L'on a tendance à oublier que lorsque les animaux sont abattus clandestinement, différents problèmes peuvent être rencontrés. Ainsi, l'animal peut être malade ou infesté de parasites, porteur de virus ou de bactéries qui, consommés par l'homme, peuvent transmettre des maladies comme la gale, la toxoplasmose, le botulisme, la salmonellose…D'un autre côté, l'abattage et la découpe de l'animal, s'ils sont réalisés dans de mauvaises conditions d'hygiène (mains sales, outils et locaux non désinfectés, souillures de la carcasse avec des matières fécales, non-respect de la chaîne du froid…) peuvent contaminer la viande et provoquer une intoxication alimentaire avec des conséquences très graves pour les enfants, les personnes âgées ou malades et les femmes enceintes. En définitive, là où les responsables de ce secteur parlent de veiller à l'application des règles élémentaires de l'hygiène et de salubrité publique, les citoyens sont toujours hantés par la peur de consommer de la viande présentant des risques. Ils estiment qu'il reste de gros efforts à faire dans le domaine de l'abattage, car il s'agit pour ce secteur d'une priorité dont dépendent les autres activités rattachées à l'hygiène. Le constat est donc alarmant. L'état hygiénique de cet abattoir est déplorable quand on sait que la majeure partie de la viande consommée à El Jadida sort de ce lieu exécrable. La tâche est hardie pour les services d'hygiène. Car ils ne jouent pas pleinement leur rôle de garde-fou nécessaire de la sécurité alimentaire des populations. Affaire à suivre...
Repères Quelques règles salutaires 1. Les abattoirs doivent être construits et aménagés de telle manière que les activités propres soient systématiquement séparées des activités sales, donc de manière à éviter que les carcasses et les abats ne soient souillés. 2. Ils doivent satisfaire aux exigences fixées par la législation sur les épizooties. 3. Les postes de contrôle des animaux avant l'abattage et le contrôle des viandes doivent être aménagés de telle manière que ces contrôles puissent être effectués conformément aux prescriptions et de façon rationnelle. 4. Après le contrôle des viandes, les carcasses et les abats doivent être transportés dans un local de réfrigération, à moins qu'ils ne soient destinés à la découpe à chaud. 5. La température doit diminuer selon une courbe continue pour atteindre une température égale ou inférieure à 7°C en ce qui concerne les carcasses du bétail de boucherie. 6. Lors du processus de réfrigération, une ventilation adéquate est fortement requise.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Une biblio-plage s'installe à El Jadida
    0 commentaire Vu 108 fois
    Une biblio-plage s'installe à El Jadida

    Des chaises, des parasols et une bibliothèque sous forme de bateau. Des adultes se bronzent en lisant. Des enfants emportés par leurs livres, d’autres font des va-et-vient entre leurs chaises et les rayons de la petite bibliothèque. On n’est pas dans une plage exotique, mais à El Jadida. L’Association des amis de la médiathèque Tachfini a installé, en partenariat avec la Médiathèque de la ville, une biblio-plage pour inviter les...

    Lire la suite ...
  • L'Association des Doukkala tient son assemblée générale
    0 commentaire Vu 85 fois
    L'Association des Doukkala tient son assemblée générale

    L'Association des Doukkala, dont le père fondateur est Abdelkrim Bencherki, a tenu, récemment à El Jadida, son assemblée générale. Cette assemblée a permis de dresser le bilan très fourni des diverses activités et actions que l'Association a menées au cours des quatre dernières années.L’Association des Doukkala est une école de militantisme traquant sans relâche la pauvreté, la fracture sociale et le sous-développement...

    Lire la suite ...
  • Clôture de la Semaine de l'étudiant et inauguration d'un espace Emploi
    0 commentaire Vu 108 fois
    Clôture de la Semaine de l'étudiant et inauguration d'un espace Emploi

    En marge de la cérémonie de clôture de la Semaine de l'emploi, qui s'est déroulée vendredi dernier, au Centre des études doctorales de la Faculté des sciences d'El Jadida, une nouvelle agence universitaire de l'Anapec a été inaugurée au sein de cette Faculté.Après Kénitra, Casablanca, Rabat et Marrakech, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) a ouvert son cinquième espace emploi au sein de...

    Lire la suite ...
  • Serghini termine cinquième à El Jadida
    0 commentaire Vu 147 fois
    Serghini termine cinquième à El Jadida

    La 2e étape du Mena Tour de golf s'est disputée du 28 au 30 mars avec l'Open d'El Jadida. Si le tournoi a été remporté par l'Anglais Andrew Marshall, les golfeurs marocains ont honoré leur participation, avec notamment une excellente 5e place décrochée par Fayçal Serghini.La nouvelle saison du Mena Tour de golf s’est poursuivie à l’occasion de l’Open d’El Jadida, disputé du 28 au 30 mars. Cette deuxième étape, après celle...

    Lire la suite ...
  • El-Jadida abritera la 4e édition
    0 commentaire Vu 178 fois
    El-Jadida abritera la 4e édition

    Entre la COP21 et la COP22, le Forum de la Mer d'El Jadida accueillera de nombreuses personnalités impliquées dans le développement durable de la Mer et du Littoral, afin de sensibiliser le grand public aux enjeux essentiels.Le Forum de la Mer, une rencontre internationale pour le développement durable de la Mer et du littoral, se tiendra du 4 au 8 mai à El Jadida, indique un communiqué des organisateurs.Avec cette 4e édition, le Forum de...

    Lire la suite ...
  • Mazagan rend hommage à la femme doukkalie
    0 commentaire Vu 188 fois
    Mazagan rend hommage à la femme doukkalie

    L'Association provinciale des affaires culturelles d'El Jadida organise, jusqu'au 30 mars, une exposition collective féminine d'art plastique, lancée en marge des événements organisés à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme.À l’initiative de l’Association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida, l’espace du Théâtre Mohammed Saïd Afifi d’El Jadida a abrité, mardi dernier, une...

    Lire la suite ...
  • El Jadida célèbre ses femmes
    0 commentaire Vu 270 fois
    El Jadida célèbre ses femmes

    La journée du 8 mars sera surtout marquée par les hommages qui seront rendus aux figures féminines emblématiques de la ville.Désireuse de faire de la journée internationale de la femme, une journée de fête locale pour les femmes d’El Jadida, l’association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida a concocté un programme riche et varié, pour mieux célébrer les Jdidies.«L’évènement a d’abord pour objectif de...

    Lire la suite ...
  • «On a besoin de vingt points pour se maintenir»
    0 commentaire Vu 159 fois

    Nommé lundi entraîneur du Difaâ Hassani El Jadidi, Abderrahim Talib a pour mission d'assurer le maintien de club en première division. Une mission qui s'annonce difficile, vu la situation actuelle du club, mais qui n'effraie pas pour autant l'ancien entraîneur de la Renaissance de Berkane.Le Matin : pourquoi avez-vous accepté de prendre en charge le Difaâ, une équipe qui a pratiquement un pied en deuxième division ? Abderrahim Talib :...

    Lire la suite ...
  • La cité de Mazagan abrite les Journées portes ouvertes des haras nationaux
    0 commentaire Vu 131 fois
    La cité de Mazagan abrite les Journées portes ouvertes des haras nationaux

    Le haras régional d'El Jadida a abrité, mardi dernier, la troisième étape de la cinquième édition des Journées portes ouvertes aux haras nationaux, organisées du 17 février au 12 mars 2016 par la Société royale d'encouragement du cheval.Pour la cinquième année consécutive, la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec) organise les Journées portes ouvertes aux haras nationaux (JPO Sorec). Initiée en 2012, dans le cadre...

    Lire la suite ...
  • Organisation du premier Workshop universitaire au Maroc
    0 commentaire Vu 169 fois
    Organisation du premier Workshop  universitaire au Maroc

    La Faculté des sciences d'El Jadida, l'Association de plongée d'El Jadida (APJ) et la Fédération royale marocaine de plongée et activités subaquatiques ont dernièrement organisé le premier Workshop universitaire sur le thème «Plongée sous-marine : Un outil pour la recherche en biologie marine».Ce workshop, auquel ont participé 75 jeunes chercheurs (mastorants, doctorants...), a proposé des enseignements théoriques et pratiques...

    Lire la suite ...
  • Clôture en beauté de la huitième édition du Salon du cheval
    0 commentaire Vu 229 fois
    Clôture en beauté de la huitième édition  du Salon du cheval

    Entre concours internationaux, spectacles équestres, ateliers interactifs... le public a pu découvrir des spectacles équestres et chorégraphiques où se sont mêlés l'émotion, la magie et le rêve.La huitième édition du Salon du cheval d'El Jadida s’est clôturée le dimanche 18 octobre sur une note positive. Les visiteurs, les professionnels et les différents acteurs de la filière équine nationale ont vécu durant six jours des...

    Lire la suite ...
  • Ouverture de la 8e édition
    0 commentaire Vu 106 fois

    Organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 8e édition du Salon du cheval d’El Jadida commence le 13 octobre avec une programmation riche et diverse entièrement dédiée à la célébration du cheval. Le jour d’ouverture, une soixantaine de chevaux appartenant à une vingtaine d’éleveurs se disputeront la Coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes. Organisée par l’association du Salon du cheval et...

    Lire la suite ...
  • La huitième édition du Salon du cheval promet une belle chevauchée
    0 commentaire Vu 364 fois
    La huitième édition du Salon du cheval promet une belle chevauchée

    «Le cheval : arts et métiers» est le thème de cette édition dont le programme fait la part belle aux compétitions nationales et internationales, ainsi qu'aux expositions artistiques.La ville d’El Jadida se prépare à abriter la huitième édition du Salon du cheval. Du 13 au 18 octobre prochain, les quartiers du nouveau Parc des Expositions accueilleront les amateurs et professionnels du patrimoine équestre, ont annoncé les...

    Lire la suite ...
  • Huitième édition du Salon du cheval
    0 commentaire Vu 248 fois

    Organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la huitième édition du Salon du cheval d’El Jadida se déroulera du 13 au 18 octobre prochain. Principale nouveauté cette année : la manifestation déménage et prend ses quartiers au nouveau parc des expositions d'El Jadida. D’une superficie de 46 hectares, le nouveau site permettra de promouvoir la richesse et l’authenticité du patrimoine équin national, grâce...

    Lire la suite ...
  • Clôture de l'opération «Colonie de vacances» des enfants des bidonvilles
    0 commentaire Vu 173 fois
    Clôture de l'opération «Colonie de vacances» des enfants des bidonvilles

    Le gouverneur de la ville d'El Jadida, Mouâad El Jamaï, et le président du directoire du holding Al Omrane, Badr Kanouni, ont présidé, lundi 24 août 2015, la cérémonie de clôture de l'opération «Colonie de vacances» organisée au profit d'enfants issus de bidonvilles à El Jadida.La session 2015 de la colonie de vacances estivales organisée à El Jadida par le holding Al Omrane au profit d'enfants issus de bidonvilles a pris...

    Lire la suite ...
El-Jadida : Chiffres clés

Population : 194 934 (2014)
Population urbaine : 194 934 (2014)
Marocains : 193 935 (2014)
Ménages : 49 160 (2014)
Étrangers : 999 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette